Le milliardaire sud-africain Peter Wayne Roberts a comparu devant les Assises hier dans le cadre du procès qui lui est intenté pour le meurtre de son épouse, Lee-Ann Palmarozza, 35 ans. La tenue du procès aux Assises a été fixée du 14 au 31 mars 2016, tandis que la motion sur sa demande de remise en liberté sera, elle, entendue le 5 novembre.
Le Sud-Africain Peter Wayne Roberts devra comparaître à nouveau devant les assises le 5 novembre pour savoir s’il bénéficiera d’une remise en liberté sous caution. Son procès, pour le meurtre de son épouse, démarrera, lui, en mars 2016. L’homme de loi du Sud-Africain, Me Gavin Glover, a soutenu qu’il n’a toujours pas à sa disposition tous les documents relatifs à l’enquête policière et que leur réception prendra quelques jours.
Pour rappel, la victime, Lee-Ann Palmarozza, avait été retrouvée sans vie dans une piscine de l’Anahita Resort dans la nuit du 28 au 29 décembre 2014. L’enquête de la Major Crime Investigation Team avait débouché sur l’arrestation de son compagnon, Peter Roberts, homme d’affaires et propriétaire d’une villa dans cet établissement. L’autopsie pratiquée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, avait alors attribué la cause du décès à une asphyxie. La victime portait toutefois des hématomes à la tête et à la gorge.