Les deux policiers affectés au poste de police de Vacoas, le sergent Shakeel Dusoruth et la Woman Police Constable Sharon Lamarque, sur qui pèse une accusation provisoire de « forgery by public officer » dans l’enquête sur des incidents survenus à Quinze-Cantons à Vacoas, en marge du pèlerinage de Maha Shivaratree, ont retrouvé la liberté provisoire. Par contre, le principal suspect, un autre membre de la force policière, le constable Mahabood Wahedally, a été reconduit en cellule policière à la suite d’objections formelles contre sa remise en liberté.
Le sergent Dusoruth et la constable Lamarque ont dû verser une caution de Rs 10 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 25 000 lors de leur comparution devant le tribunal de Curepipe. Entre-temps, ils devront accuser réception de leur lettre de suspension en tant que membres de la force policière. Ils ont été placés en détention policière depuis samedi à la suite des soupçons des enquêteurs du Central CID selon lesquels ils avaient falsifié une entrée dans le Dairy Book du poste de police de Vacoas dans la nuit de jeudi à vendredi.
L’immatriculation insérée dans la déposition relative à des incidents avec des salles vertes pour accueillir des pèlerins de Maha Shivaratree aussi bien que des actes d’intimidation n’étaient pas la bonne pour le véhicule rouge utilisé par les fauteurs de troubles. Il s’était avéré que le numéro était attribué à une motocyclette.
De son côté, le constable Wahedally, déjà sous le coup d’une interdiction, a fait prévaloir son droit constitutionnel au silence lors de son interrogatoire d’hier dans les locaux du Central CID. Toutefois, deux des trois complices, appréhendés depuis le week-end dernier, ont formellement identifié Mahabood Wahedally comme un des principaux suspects.
Devant le refus du constable suspect de répondre aux questions, les responsables du Central CID ont eu recours à une confrontation directe des suspects. Pour les besoins de la comparution de Mahabood Wahedally devant le tribunal de Curepipe, la police a déployé d’importants moyens pour éviter tout débordement.