Poursuivi pour le meurtre de Marie Lourdes Collet en 2008 à Balaclava, Naseerudin Tengur a plaidé non-coupable. L’accusé a comparu aux Assises hier matin devant le juge Benjamin Marie-Joseph.
L’homme de loi commis d’office de l’accusé, Me Ashley Hurrangee, a demandé que les Diary Book entries du poste de police de Pope Hennessy lui soient communiquées. Il a aussi fait part de son intention de contester les dépositions de son client, avançant que ce n’est pas sa signature qui se trouve sur elles. Le procès se poursuivra aujourd’hui avec l’opening speech de l’avocat de la poursuite, Me Medhi Manrakhan, qui ensuite laissera la place à l’audition des témoins assignés pour ce procès.
Naseerudin Tengur, un soudeur, est accusé d’avoir tué Marie Lourdes Collet, une travailleuse du sexe, le 21 juin 2008 à Balaclava. La victime avait été violée avant d’être brûlée vive. Le juge avait émis un ordre de la Cour en vue d’obtenir le rapport médical de l’accusé après son admission au Brown-Séquard Hospital. Les médecins avaient alors conclu qu’il était « fit to stand trial ».
La police reproche par ailleurs à un mineur, à Naseerudin Tengur et à Amanulah Sharil Samoon Emamdee d’avoir tué la tante du deuxième nommé en décembre 2008. La Cour correctionnelle de Port-Louis avait statué qu’il y a suffisamment de preuves pour déférer le mineur et Sameem Tengur devant la Cour d’assises. Naseerudin Tengur et Amanulah Sharil Samoon Emamdee, un marchand ambulant, avaient 24 et 33 ans respectivement au moment des faits.