Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) s’est poursuivi mercredi en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo avec le contre-interrogatoire du Fraud and Risk Manager de la banque, Clifford Allet.
Répondant aux questions du représentant de la poursuite, Me Rashid Ahmine, sur les documents prouvant que c’est le NPF qui avait donné des instructions pour le transfert de Rs 75 M, Clifford Allet a souligné que le MCB n’est pas en possession de quelconque instruction en écrit. Il a déclaré que c’est Robert Lesage qui les avait données. « Est-ce qu’il y a des documents disponibles à la banque ? Est-ce que le manuel de la banque vous demande de procéder ainsi ? » devait demander Me Ahmine. « Je ne pense pas qu’il y ait des documents. Mais je peux voir toujours », a répondu Clifford Allet. Le Fraud and Risk Manager de la banque a maintenu que le département de dépôt fixe n’a pas suivi les procédures et a agi sur les instructions de Robert Lesage. Le procès a été ajourné au 4 juillet.
Rappelons que ce procès fait suite à l’affaire du détournement de Rs 881,6 millions déposées à la MCB par le NPF. La banque est poursuivie sous les articles 3 et 8 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act, couplés de l’article 44 (2) de l’Interpretation and General Clauses Act. Mes Maxime Sauzier et Éric Ribot défendent les intérêts de la MCB alors que la poursuite est représentée par Me Rashid Ahmine, assisté par Mes Prashant Bissoon et Yogesh Bookhun.