Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) a repris ce matin en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo. Le Fraud and Risk Manager de la MCB, Clifford Allet, qui représente la banque dans ce procès, avait été appelé à la barre des témoins. Alors que son homme de loi, Me Éric Ribot, SC, l’interrogeait sur les chèques de la MCB émis sous les instructions de Robert Lesage, la Cour a rencontré un problème avec son digital recorder. Le problème n’ayant pu être réglé après plusieurs tentatives, le procès a été ajourné au 15 février.
Clifford Allet expliquait que la banque avait pu retracer ses chèques et que Teeren Appasamy en était le bénéficiaire. L’argent était reparti sur plusieurs comptes. Rappelons que ce procès fait suite au détournement de Rs 881,6 millions déposées à la MCB par le NPF. La banque est poursuivie sous les articles 3 et 8 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act, couplés de l’article 44 (2) de l’Interpretation and General Clauses Act. Mes Maxime Sauzier et Éric Ribot défendent les intérêts de la MCB alors que la poursuite, elle, est représentée par Me Rashid Ahmine, assisté par Mes Prashant Bissoon et Yogesh Bookhun.