Le procès intenté par le Directeur des poursuites publiques (DPP) à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) a été appelé hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo. Depuis plusieurs semaines déjà, la Cour écoute à huis clos deux hauts cadres de la banque après une demande formulée par la poursuite. Suivant l’audition de ces deux témoins clés, la poursuite bouclera sa liste de témoins. La défense poursuivra alors avec ses témoins.
Le dernier ayant déposé “in open court”, l’ex-Chief Accountant de la banque, Wong Hin Fok, avait déclaré à la cour que Robert Lesage aurait dû partir à la retraite le 3 mai 2001. Cependant, il a affirmé qu’il n’avait pas quitté la banque à cette date et avait continué à occuper le même poste de Chief Manager jusqu’en 2003. Le témoin a expliqué que c’est une pratique habituelle de la banque qu’un employé devant partir à la retraite trouve un arrangement avec l’employeur afin de continuer à travailler.
Rappelons que ce procès fait suite à l’affaire du détournement de Rs 881,6 millions déposées à la MCB par le NPF. La banque est poursuivie sous les articles 3 et 8 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act, couplés de l’article 44 (2) de l’Interpretation and General Clauses Act. Mes Maxime Sauzier et Eric Ribot défendent les intérêts de la MCB alors que la poursuite, elle, est représentée par Me Rashid Ahmine, assisté par Mes Prashant Bissoon et Yogesh Bookhun.