Pravind Jugnauth avait réclamé des documents du cabinet ministériel pour sa défense dans l’affaire MedPoint. L’avouée Me Verna Nirsimiloo, représentant l’État, a fait part de son intention de débattre de la question. La Master and Registrar Gaytree Manna entendra ainsi les arguments des deux parties le 14 septembre prochain.
Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) mène depuis quelque temps déjà une bataille légale contre le gouvernement en vue d’obtenir des documents du Cabinet en rapport avec l’acquisition de la clinique MedPoint. Pravind Jugnauth a pour cela retenu les services des Mes Ravin Chetty (Senior Counsel), Reshad Daureeawoo et Girish Nunkoo (avoué). Il fait une demande pour obtenir « all documents and discussions relative to the acquisition of land and a building for the setting up of a national geriatric hospital covering the period of January 2010 to December 2010 ».
Me Verna Nirsimiloo, Senior State Attorney du bureau de l’Attorney General, a fait comprendre que l’État ne consent pas à la demande de Pravind Jugnauth. Les débats sur la motion ont alors été fixés au vendredi 14 septembre. Elle avait demandé des « further and better particulars » lors d’une précédente audience devant la Master and Registrar Gaytree Manna. Des précisions fournies par Me Girish Nunkoo.
Pravind Jugnauth avait saisi la Cour suprême pour un ordre sommant le Secretary to Cabinet de lui communiquer certains procès verbaux en lien avec les discussions du cabinet ministériel à ce sujet. Le leader du MSM veut être en présence de certains éléments en vue d’assurer sa défense, au cas où une charge formelle de conflit d’intérêt est logée contre lui en cour intermédiaire.
L’ancien vice-Premier ministre, qui était attaché au ministère des Finances, est accusé provisoirement de conflit d’intérêts dans l’affaire de l’achat de la clinique gériatrique de Phoenix. L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) lui reproche d’avoir approuvé le projet, en sa qualité de Grand argentier en 2010 pour la somme révisée de Rs 144,7 millions. Pravind Jugnauth a toujours maintenu avoir déclaré, lors d’une réunion du cabinet, que MedPoint appartenait au Dr Krishan Malhotra, époux de Shalini Devi Malhotra née Jugnauth, qui est son beau-frère.