Avinash Treebhoowon, reconnu non-coupable devant les Assises de l’assassinat de Michaela Harte, réclame à l’État des dommages de l’ordre de Rs 75 millions. Après une attente de 5 ans, l’État à finalement soumis sa défense.

Il demande ainsi le rejet de la plainte, soutenant n’avoir aucun lien avec l’arrestation d’Avinash Treebhoowon. « The plaint discloses no cause of action quoad defendant No 1 as no “lien de préposition” has been established », a fait ressortir l’État, qui demande le rejet de la plainte. Il est avancé que cette action en cour n’a « aucun intérêt juridique ».

Avinash Treebhoowon devra maintenant répondre à l’État. L’affaire sera appelée devant la Masters Court ce jeudi. Six autres défendeurs sont mentionnés dans cette plainte, à savoir le commissaire de police, l’ex-ACP Soopun, le CI Luciano Gerard, l’ex-inspecteur Ranjitsingh Jokhoo, le PC Manoovaloo et Raj Theekoye.

Ranjitsingh Jokhoo sou- tient quant à lui n’avoir pas reçu de “written notice” depuis que cette plainte a été logée. Avinash Treebhoowon avait été arrêté le 11 janvier 2011 par une équipe de la MCIT composée de l’ex-surintendant Soopun, du chef inspecteur Gérard et du constable Manoovaloo.