Avinash Treebhoowon et Sandip Moneea, soupçonnés du meurtre de l’Irlandaise Michaela McAreavey, née Harte, le 10 janvier à l’hôtel Legends, où ils étaient alors employés, seront poursuivis en Cour d’assises sous une charge de « Murder with premeditation ». C’est ce qu’a annoncé le service de presse de la police par voie de communiqué. Pour Me Sanjiv Teeluckdharry, homme de loi de l’accusé N°1 Avinash Treebhoowon, cette décision surprend à plus d’un titre. Il dit « attendre de pied ferme » les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) en Cour d’assises.
Le communiqué émis par le service de presse de la police fait comprendre que le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a pris la décision hier de loger formellement une charge d’assassinat avec préméditation contre les deux accusés aux Assises. La décision de déférer les suspects devant les Assises avait été initialement prise par la magistrate Sheila Bonomally, siégeant en cour de District de Mapou, à l’issue des travaux de l’enquête préliminaire.
Le communiqué dit avoir surpris Me Teeluckdharry, qui affirme n’avoir jamais entendu dire que le DPP a logé un cas aux Assises par ce biais. L’homme de loi, qui a été interrogé par Le Mauricien en début de soirée d’hier, dit attendre « de pied ferme les enquêteurs de la MCIT aux Assises ». La correspondance officielle du Police and Public Relations Office (PPRO) se lit comme suit :
« The public is informed that following examination of the enquiry into the cause of death of Michaela Mary Harte aka Michaela Mary McAreavey, the Director of Public Prosecutions has taken the decision on the 16th of Dec 2011 to formally lodge a case of murder with premeditation against M. Avinash Treebhoowon and M. Sandip Moneea before the court of Assizes in Mauritius ».
Pour rappel, alors qu’elle se trouvait en lune de miel au Legends, Michaela McAreavey, fille d’un célèbre entraîneur de football gaélique, Mickey Harte, a été retrouvée morte dans la baignoire de sa chambre d’hôtel, la 1025. Elle était mariée au non moins célèbre footballeur John McAreavey, et sa mort a bouleversé toute l’Irlande et a suscité le désarroi à Maurice, à commencer par le milieu du tourisme. Des suites de l’enquête policière menée par la MCIT, cinq suspects, tous employés du Legends, avaient été arrêtés. Deux d’entre eux, à savoir le valet Avinash Treebhoowon et le Floor Manager Sandip Moneea, qui demeurent en détention policière, ont été déférés devant les Assises le 18 juillet après les travaux de l’enquête préliminaire, qui se sont déroulés en cour de Mapou.