La Federation of Civil Service and Other Unions (FCSOU) a commenté l’actualité hier après-midi lors d’un point de presse à Port-Louis. Son président, Narendranath Gopee a notamment parlé de l’enquête menée par la police au sujet du sergent Bhoojhawon, des élections au sein de la FCSOU et réclamé la réintégration d’Hemandar Madhow au MITD.
« Après avoir été blanchie, la psychologue Pascal Baudet a retrouvé son poste au sein du MITD. Mais, qu’en est-il de Sudha Singh et d’Hemandar Madhow ? » s’interroge M. Gopee. Le président de la FCSOU estime « injuste » la non-réintégration de ce dernier, qui a été blanchi par l’Employment Relations Tribunal (ERT). Rappelons qu’Hemandar Madhow, qui était président de la MITD Employees Union, a été sanctionné pour avoir fait des dénonciations à la presse. Cependant, l’organisme devait reconnaître qu’il les avait faites en tant que syndicaliste et non en tant qu’employé. Il aurait ainsi dû être réintégré en septembre de l’année dernière, mais faute d’accord signé avec le MITD, via la Commission for Conciliation and Mediation (CCM), il ne l’a pas été. « La balle est dans le camp du CCM désormais », affirme M. Gopee qui réclame un hearing afin que Hemandar Madhow réintègre son poste. Il demande également à ce que le vice-président de la CCM prenne en considération le cas du syndicaliste.
Concernant l’enquête menée par la police sur le sergent Bhoojhawon, la FCSOU tient à apporter son soutien à ce dernier. Rappelons que le sergent est accusé d’avoir enfreint l’article 17 de la Police Act en participant à la manifestation du Police Solidarity Group pour marquer les 13 ans de la mort en service du constable Darga. La FCSOU indique avoir alerté des instances internationales à ce sujet.
Revenant sur les récentes élections à la FCSOU, Narendranath Gopee, leader de l’équipe des Avant-gardistes, affirme qu’elles se sont déroulées dans le respect la démocratie. « Si enn dimounn trouv kitsoz pa korek dan sa eleksion-la, li ankor kapav al l’ICAC », affirme-t-il.