Depuis hier, la police se retrouve avec au moins quatre cas d’abus sexuels sur mineurs, une des enquêtes aboutissant à l’arrestation d’un présumé pédophile. Jimmy Lalouette, un chauffeur de taxi marron âgé de 36 ans, également accusé d’attouchements dans un autre cas, a été placé en état d’arrestation pour le viol d’une collégienne de 13 ans sur la banquette arrière de sa voiture, dans un terrain abandonné à Cité La-Cure. Deux autres dépositions ont été consignées formellement à la police : une fillette de 10 ans accusant son beau-père de relations sexuelles répétées depuis 2013 et une adolescente de 13 ans déclarant avoir été abusée sexuellement par son petit ami sur la plage de Sable Noir.
Des sources policières indiquent que le cas de viol allégué commis par le chauffeur de taxi marron Jimmy Lalouette aurait eu lieu le 27 mars dans un terrain abandonné à Cité La Cure. Les dénonciations de la collégienne ont abouti à l’arrestation du présumé pédophile dans la journée d’hier. Il devait comparaître devant le tribunal aujourd’hui pour son inculpation provisoire avant de retourner en cellule policière. L’individu aurait abordé la victime de 13 ans alors qu’elle se rendait au collège. « To mama inn dir mwa vinn sers twa. Pa bizin al lekol zordi », aurait-il avancé pour convaincre l’adolescente à prendre place dans son véhicule. Il aurait alors pris la direction d’une région boisée à Cité La-Cure pour se rendre dans un terrain abandonné et sexuellement agresser la collégienne sur la banquette arrière du véhicule.
Les premiers éléments de l’enquête policière indiquent que le chauffeur ne serait pas à son premier crime pédophile. En effet, la victime a soutenu que les minutes suivant cette agression sexuelle, le chauffeur de taxi marron lui aurait fait comprendre que « tou zanfan kinn vinn ar mwa zame zot inn refize e to oussi to pa bizin per… ». Après avoir commis le délit, le suspect aurait pris la direction de Pailles avant de se rendre à Baie-Du-Tombeau, où il aurait tenté d’abuser de la jeune fille une fois de plus. Mais elle serait parvenue à s’échapper après plusieurs appels au secours. Jimmy Lalouette fait également face à une allégation formelle d’attouchements sur une autre mineure.
Hier, deux autres cas ont été rapportés au poste de police de Moka et aux Line Barracks. D’abord, le cas d’une fillette de 10 ans habitant Moka qui, en présence d’une représentante de la Child Development Unit (CDU), a déclaré que, depuis 2013, son beau-père aurait eu des relations sexuelles avec elle à plusieurs reprises. Le nom du suspect a été communiqué à la police pour procéder à son arrestation. En attendant, la victime devrait être examinée par le Police Medical Officer aujourd’hui.
Le dernier cas se rapporte à une adolescente de 13 ans habitant Bambous, qui accuse son petit ami de 19 ans d’avoir eu des rapports intimes avec elle. Dimanche soir, vers 20 h, elle se serait rendue sur la plage publique de Sable Noir en compagnie de son petit ami, dans une voiture, où il aurait sexuellement abusé d’elle. La victime devra être examinée par un médecin de la police aujourd’hui et le jeune homme devrait être très bientôt en état d’arrestation. L’enquête se poursuit.