Le procès intenté à l’ex-député du PMSD et président de la State Property Development Company (SPDC) Richard Duval, qui a refusé de se soumettre à un alcootest à la suite d’un accident mineur le 21 juillet 2013 à Pailles, a franchi une étape finale en Cour intermédiaire hier devant la magistrate Adeela Hamuth. Les avocats des deux parties ont soumis leurs plaidoiries en écrit, après quoi la cour prononcera le verdict le 27 novembre. Rappelons que Richard Duval est poursuivi pour avoir conduit sa voiture “without due care and attention”, et ce avec une concentration d’alcool au-delà de la limite légale. L’ex-député est également poursuivi pour avoir refusé de se soumettre à un alcootest. Deux jours après l’accident, Richard Duval, qui plaide non coupable, avait soutenu à la police qu’il était grippé et qu’il avait consommé du Benylin. Compte tenu du fort taux d’alcool dans ce médicament, il avait jugé préférable de ne pas se soumettre à un test d’alcoolémie et avait aussi déclaré qu’il souffre d’asthme.