Le bungalow de Ramgoolam à Roche Noires

L’affaire Roches-Noires où Navin Ramgoolam, Ravine Sooroojebally et Dev Jokhoo sont accusés de s’être entendu pour demander à Rakesh Gooljaury de faire une fausse déposition à la police après les incidents intervenus dans le bungalow du PM de l’époque, dans la nuit du 2 juillet 2011, à Roches-Noires a été pris à la cour intermédiaire, hier, ce lundi 5 mars.

Dans les dépositions de Ravine Sooroojbally et Dev Jokhoo, deux DCP à l’époque des faits,  révélés en cour, ils relatent s’être rendus à Roches-Noires à la demande du PM à ce moment-là. Ils disent avoir pris connaissance du vol intervenu sur les lieux et que le PM était bel et bien présent sur les lieux.

Par contre ils nient avoir donné des instructions à Rakesh Gooljaury de faire une fausse déposition et affirment n’avoir pas entendu les déclarations du PM sur une radio privée.

Ils ont plaidé non coupables.