L’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam devra être présent en cour pendant deux jours consécutifs la semaine prochaine. Il devra en effet se présenter jeudi devant les magistrats Raj Seebaluck et Razia Jannoo-Jaunbocus pour prendre connaissance d’un “ruling” dans l’affaire Roches- Noires, dans laquelle il est poursuivi aux côtés de l’ex-DCP Dev Jokhoo et Ravine Sooroojebally pour complot.

Navin Ramgoolam contestait en fait la production de certaines de ses dépositions données aux enquêteurs sur les incidents survenus au bungalow de Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. Les magistrats devront trancher sur cette motion de Me Gavin Glover, SC. Les trois accusés ont plaidé non coupables d’une charge de “conspiracy to do an unlawful act, namely effecting public mischief in breach of Section 109 of the Criminal Code”.

D’autre part, vendredi, le leader du Parti travailliste devra être de retour en Cour intermédiaire pour le procès qui lui est intenté dans l’affaire des coffres-forts contenant Rs 220 M et retrouvés à son domicile, à Riverwalk. L’audition des témoins se poursuivra.

Navin Ramgoolam a plaidé non coupable des 23 chefs d’accusation logés contre lui en Cour intermédiaire, soit pour “accepting payments in cash in excess of an amount equivalent to 500 000 rupees in foreign currency”. Des délits qui auraient été commis entre 2009 et 2015.