Navin Ramgoolam souhaite que son procès soit mis en suspens ou rayé en attendant les conclusions de la Cour suprême.

L’ex-Premier ministre s’est présenté en Cour intermédiaire ce vendredi dans le cadre de l’affaire des Rs 220 M retrouvées à son domicile, à Riverwalk.

Me Gavin Glover, SC, l’avocat de Navin Ramgoolam, a logé une motion pour que le procès soit mis en suspens ou rayé en attendant les conclusions de la Cour suprême sur deux plaintes constitutionnelles que l’ex-Premier ministre a logé dans cette même affaire.

Me Glover a estimé que la Cour intermédiaire ne peut pas trancher sur une affaire constitutionnelle qui n’a pas été déterminée en Cour suprême.

Me Rashid Ahmine a, de son côté, fait état de son mécontentement du fait que la défense a fait connaître sa position sur ces motions seulement la veille des auditions et pas avant. Il a argué que « cela fait perdre du temps à la Cour ». S’en sont suivis de vifs échanges entre les deux hommes de loi. 

Les débats ont été ajournés au 18 octobre. Pour rappel, 23 charges pour des délits commis entre 2009 et 2015 ont été logées contre Navin Ramgoolam en Cour intermédiaire. L’ex-Premier ministre avait plaidé non coupable.