Le jockey italien Gregorio Arena, poursuivi sous la charge de “cheating” alors qu’il montait Saziwayo, a comparu en Cour intermédiaire hier devant les magistrats Kesnaytee Bissoonauth et Azam Neerooa. L’avocat de l’accusé, Me Nazroo, devait cependant demander un renvoi du procès du fait de la transcription « incomplète » des procès-verbaux.
Gregorio Arena est accusé de “cheating” sous la section 146 (1) de la Gambling Regulary Act. Il lui est reproché de ne pas avoir suivi les instructions de son entraîneur alors qu’il montait le cheval Saziwayo lors de la 8e course de la 24e journée de l’année dernière, soit le 10 août 2013. Gregorio Arena avait alors vu sa licence retirée par le MTC après six mois de suspension et Rs 100 000 d’amende, infligés par les Racing Stewards après sa monte sur Saziwayo, qui était coté à Rs 600 et avait terminé 2e, soit à 1,35 m derrière Rider Cup, dont la côte était de Rs 410. Lors de sa comparution en Cour intermédiaire hier, Me Yahya Nazroo, son homme de loi, devait demander un renvoi du procès vu que les transcriptions des procès-verbaux des audiences du procès qu’il a reçus récemment n’étaient pas complétées. L’avocat devait demander que la transcription soit refaite. Le représentant de la poursuite, Me Mohammad Jihad Nazir, s’est joint à la demande de l’avocat de la défense. Les magistrats Bissoonauth et Neerooa ont ainsi accédé à leur requête et ont renvoyé les plaidoiries au 29 mai.