Joydeep Beeharry, plus familièrement connu sous le nom de Joy Beeharry, ancien président de la boutique horst taxe Shopping Paradise aménagée à l’aéroport international de Plaisance, et deux autres accusés, Udaisingh Ramdhonee et Gavin Vèle Govinden, ont comparu ce matin devant les magistrats Pentiah et Appadoo.
Ces trois accusés sont poursuivis pour avoir fait une utilisation frauduleuse de produits appartenant à la boutique, dont des bouteilles de boissons alcoolisées et des parfums. Les trois accusés ont plaidé non coupables. Lors de l’audience du jour, la défense a réclamé plus de précisions concernant les accusations formulées contre les prévenus.
Quatorze témoins ont été assignés pour venir déposer. Plusieurs avocats ont été engagés pour assurer la défense dans cette affaire. Ainsi, Joy Beeharry, qui exerce lui-même la profession d’avocat, a retenu les services de plusieurs confrères, notamment sir Hamid Moollan QC, Yusuf Mohamed SC, Antoine Domingue SC, et Gavin Glover SC. Mes Razack Peeroo SC et Assad Peeroo assurent la défense d’Udaisingh Ramdhonee, alors que Gavin Vèle Govinden est, lui, défendu par Me Rishi Pursem. La poursuite était représentée par Mes Joanne Moutou-Leckning et Madeven Armoogum.
Les trois accusés sont âgés d’une quarantaine d’années. Notons que sous le premier chef d’accusation, Joy Beeharry, habitant Floréal, est accusé d’avoir, en août 2010 à l’aéroport de Plaisance, pris des bouteilles de champagne, de whisky, de vin et autres liqueurs, ainsi que des parfums, pour un usage autre que celui de la compagnie. Udaisingh Ramdhonee, manager du département des stocks et de la logistique de la compagnie, habitant Nouvelle-France, est poursuivi sous le deuxième chef d’accusation pour un délit similaire. Il en est de même pour Gavin Vèle Govinden, manager du département marketing et merchandising. Cet habitant de Pointe-aux-Sables est poursuivi sous le troisième chef d’accusation pour le même délit.
Les deux directeurs de la boutique hors taxes avaient indiqué à la police que c’est Joy Beeharry qui leur a donné la permission d’emporter des produits chez eux.
Selon les détails de cette affaire, tels qu’ils avaient été rapportés dans la presse à l’époque, c’est à la suite de la réception le mercredi 18 août 2010 d’un appel téléphonique anonyme que la police a confié à l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) le soin d’enquêter sur une allégation. Celle-ci concernait une pratique frauduleuse à la boutique hors taxe. Ainsi, Udaisingh Ramdhonee a été intercepté sur le parking de l’aéroport, avec deux bouteilles de champagne.
Dans sa voiture, des parfums de marques de renom sont découverts. Son collègue Gavin Vèle Govinden avait déjà pris la route et il a été arrêté à son domicile à Pointe-aux-Sables, avec des produits cosmétiques, entre autres. Joy Beeharry devait être ensuite interpellé. Il démissionnera de ses fonctions.