Le ministre du Tourisme Michaël Sik Yuen s’est rendu comme prévu à l’Equal Opportunities Commission en compagnie de Rama Valayden, son homme de loi. Ils ont pris connaissance d’un nouveau témoignage concernant les propos controversés qu’aurait tenus le ministre à Curepipe lors de la campagne municipale en décembre 2012. Me Valayden a demandé du temps pour contre-vérifier les informations et préparer la défense. Un nouveau rendez-vous a été fixé au jeudi 19 septembre.
L’avocat du ministre du Tourisme a également demandé au président de l’EOC Brian Glover de ne pas communiquer les détails de cette affaire aux médias afin d’éviter un « trial by the press ».
Brian Glover confirme avoir reçu cette requête qu’il juge tout à fait légitime.
Concernant les allégations d’inélégance faites par Me Nanda Kistnen sur le refus de la Commission de renvoyer la séance d’hier, Brian Glover soutient que « les institutions doivent être respectées. J’ai toujours été ouvert aux discussions et aux suggestions. Toutefois, il n’est pas question qu’un homme de loi vienne tenir une institution en otage en fonction de son emploi du temps. Lorsqu’il y a une convocation, la personne doit être présente, quitte à faire des arrangements avec d’autres hommes de loi. »