Mario José Pinto

Le procès intenté à la compagnie d’Alvaro Sobrinho, ASA Africa, pour avoir donné des fausses informations au sujet de son conseiller légal dans le cadre de ses démarches pour l’obtention de Global Business Licences et d’un Investment Banking Licence de la FSC s’est poursuivi hier avec l’audition des témoins. Un “Senior Examiner” à la FSC, Kawsar Caunhye, ainsi qu’un ex-“Senior Manager” à la firme Deloitte, Pouba Pillay Veerasamy ont déposé.

Pouba Pillay Veerasamy a confirmé que sa compagnie était chargée d’assister ASA Africa Ltd pour l’obtention du ‘‘Investment Banking Licence”. Dans ce contexte, il avait introduit BLC Chambers aux représentants de la compagnie accusée. Deux semaines avant que les documents portant sur la demande du permis ne soient déposés à la FSC, une rencontre avait eu lieu le 16 septembre 2016 entre José Pinto, un autre partenaire de Deloitte, Iqbal Rajahbalee et Jean Éric Sauzier et le témoin lui-même. « It was an introductory meeting », a déclaré M. Veerasamy.

Retrouvez l’article dans son intégralité dans la version numérique du Mauricien du 17 juillet.