Des officiers de la l’Independent Commission against Corruption (ICAC) se sont rendu au siège de Royal Park, à Pailles ce jeudi 26 avril.

Les enquêteurs souhaitaient ainsi retrouver des documents qui prouveront un lien entre Bernard Maigrot, un des Executive Directors de Royal Park, et l’homme d’affaires angolais Álvaro Sobrinho.

Plus d’informations dans l’édition papier du journal Le Mauricien cet après-midi où dans la version numérique du journal du 26 avril.