Fin hier en Cour criminelle intermédiaire du procès intenté au directeur et rédacteur en chef du Sunday Times, poursuivi à la suite de la publication de photos dans l’hebdomadaire montrant le cadavre en bikini de la jeune irlandaise Michaela Harte. La magistrate Véronique Kwok, présidente de cette instance, a annoncé son jugement pour le 29 mai prochain.
Lors de l’audience de ce matin, le dernier témoin assigné, un marchand de journaux, a déposé. Par la suite, les avocats des deux parties, le Principal State Counsel Me Medhi Manrakhan, qui a représenté la poursuite, et Me Akil Bissessur, avocat de l’accusé Imraan Hosany, rédacteur en chef et directeur de publication de l’hebdomadaire, ont plaidé.
Lesdites photos avaient été publiées le 15 juillet 2012. Imraan Hosany est accusé d’outrage à la moralité publique.