Bhimla Ramloll, l’instigatrice du plan Ponzi Scheme concernant des investissements dans la compagnie Sunkai Co Ltd, avait accepté de rembourser un millier de clients qui s’étaient fait duper. 1 047 d’entre eux, qui ont obtenu un jugement en leur faveur pour le rembour- sement de leurs investissements, soutiennent toutefois n’avoir pas encore touché leur argent. Les victimes ont, à travers leur avoué, Me Kaviraj Bokhoree, logé une motion en Cour suprême pour réclamer le dégel de Rs 273 M de l’argent saisi de la fraude.

La motion est dirigée contre le Commissaire de police, Mario Nobin, le Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, et la Financial Intelligence Unit (FIU). La compagnie Sunkai et Bhimla Ramloll sont citées comme co-défenderesses dans l’affaire.

Dans l’affidavit, il est évoqué le fait que les vic- times avaient déposé des réclamations individuelles en Cour intermédiaire ainsi qu’en Cour suprême. En 2017 et 2018, la cour a rendu un jugement, ordonnant que Bhimla Ramloll rembourse chaque client. Au total, le remboursement s’élève à Rs 270 M. Par ailleurs, selon les jugements, Bhimla Ramloll doit aussi payer Rs 3 000 à chaque client comme frais pour cette affaire. Ce qui arrive au montant de Rs 273 M. Cette motion sera appelée le 13 mai devant le chef juge de la Cour suprême.