Un développement de taille est attendu dès cet après-midi dans l’enquête sur le décès d’Iqbal Toofany, âgé de 42 ans, lundi de la semaine dernière alors qu’il se trouvait « Under Police Custody ». En effet, des recoupements d’informations effectués par Le Mauricien indiquent qu’un “star witness” devrait se manifester dès cet après-midi au QG du Central CID pour formuler de détails compromettants à l’encontre des membres de la CID de Rivière-Noire engagés dans la détention de cet habitant de Vacoas, arrêté suite à un contrôle routier.
A la mi-journée, ce témoin a pris contact avec un cabinet de conseils légaux en vue de jurer un affidavit relatant ce qui s’était passé lorsqu’Iqbal Toofany avait été “handed over” par l’escouade de l’Emergency Response Service à la CID de Rivière-Noire. Craignant pour sa sécurité personnelle à ce stade de l’enquête, celui-ci n’a pas voulu révéler son identité, préférant se rendre au QG du Central CID dès cet après-midi pour consigner une déposition en bonne et due forme.
Ces détails sur ce qui s’est passé au poste de police de Rivière-Noire devront relancer toute l’enquête avec cinq policiers inculpés provisoirement faisant l’objet d’une enquête initiée par le Directeur des poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, sous la présidence du magistrat du tribunal de Bambous.