Le procès intenté à Bernard Maigrot pour le meurtre de la styliste Vanessa Lagesse a été appelé ce matin devant le juge Prithviraj Fekna en Cour d’assises. L’affaire a été appelée pro-forma et Bernard Maigrot devra de nouveau se présenter en Cour le 28 janvier. Un Ruling sur une motion logée par l’avocat de la défense, Me Gavin Glover, SC, au sujet de l’analyse des échantillons par des experts français, est toujours attendu.
Pour le moment, les avocats de la défense et de la poursuite sont toujours au stade des arguments sur des objections préliminaires. Cela avant que le jury soit constitué pour entendre l’affaire, Bernard Maigrot ayant plaidé non coupable. L’accusé s’est présenté en Cour ce matin, car il revient d’un voyage, étant en liberté conditionnelle. Sa comparution à son retour au pays était donc nécessaire.
Pour rappel, Bernard Maigrot est accusé d’homicide sur la personne de Vanessa Lagesse, retrouvée morte dans sa baignoire le 10 mars 2001. L’affaire avait une première fois été déférée aux Assises le 28 novembre 2001, à la suite d’une enquête préliminaire en Cour de Mapou. Le 2 juin 2008, le DPP d’alors, Me Gérard Angoh, avait accordé un non-lieu à l’accusé. Cependant, le 23 mai 2011, Bernard Maigrot était de nouveau arrêté après que le bureau du DPP eut décidé de rouvrir l’enquête, suite à l’obtention de nouveaux rapports scientifiques provenant de l’étranger. Les autorités compétentes locales avaient confié à des laboratoires étrangers certaines données dont elles disposaient depuis l’enquête menée par la police au début de l’affaire.