Après plus d’un an, le jugement sur la motion de Bernard Maigrot pour l’arrêt de son procès devant la Cour d’assises est tombé hier. Le juge Prithviraj Fekna a conclu que la décision du Directeur des poursuites publiques (DPP) de référer l’affaire directement aux assises sans enquête préliminaire n’allait en aucune façon bafouer les droits de l’accusé à un procès équitable. Après 17 ans, Bernard Maigrot fera ainsi face à un procès devant les Assises pour le meurtre de Vanessa Lagesse.

Pour rappel, Bernard Maigrot est accusé d’homicide sur la personne de Vanessa Lagesse, retrouvée morte dans sa baignoire le 10 mars 2001. L’affaire avait une première fois été déférée aux Assises le 28 novembre 2001, à la suite d’une enquête préliminaire en cour de Mapou. Le 2 juin 2008, le DPP d’alors, Me Gérard Angoh, avait accordé un non-lieu à l’accusé.