Les coups de théâtre dans l’affaire Varma ne sont pas finis. Hier soir, accompagné de ses hommes de loi Mario Jeannot, père de Florent, a fait une déposition à la police de Rose-Hill pour dénoncer le fait qu’il existerait deux formulaires  58 distincts qui ont été tirés au nom de son fils le jour où il s’est rendu a l’hôpital Victoria après l’accident impliquant sa voiture et celle de l’ex Attorney General, Yatin Varma. Les deux documents portent chacun un numéro de référence et une signature différents, dont celle du Dr Joomaye qui en Cour la semaine dernière a affirmé que le jeune homme s’était blessé lors de l’accident. Ce qui va à l’encontre du témoignage de Florent Jeannot qui attribue ses blessures aux coups reçus de Yatin Varma après l’accident survenu le 4 mai 2013 à Sodnac.
Ce jour là, explique son père, le médecin qui avait examiné le jeune homme avait écrit ses observations sur un formulaire portant le sceau de la police. Ce document avait alors été photocopié par les proches de Florent Jeannot avant d’être retourné à l’hôpital. D’où leur surprise d’avoir noté que c’est un autre document qui a été soumis en Cour durant la semaine écoulée lors du témoignage du Dr Joomaye en Cour.
La question sera soulevée par Me  Bhadain en Cour lundi matin. Les hommes de loi de la famille Jeannot envisageant éventuellement de réclamer l’arrêt de l’affaire en Cour en raison de cette anomalie.
Cette question risque d’être un autre élément troublant dans cette affaire marquée par une série de rebondissements, dont la démission d’un ministre de son poste.