Étienne Sinatambou a quitté le pays ce matin pour le Botswana. Le ministre des Affaires étrangères participera aux travaux du conseil des ministres de la SADC avant de représenter le Premier ministre au sommet des chefs d’État et de gouvernement de cette organisation les 17 et 18 août.
La délégation mauricienne compte informer le sommet que Maurice accueillera la première conférence ministérielle de l’Indian Ocean Rim Association (IORA) sur l’économie bleue du 2 au 4 septembre prochain. Environ 300 délégués et une douzaine de ministres sont attendus dans l’île à cette occasion. Cette conférence est un événement marquant dans la région et il est prévu qu’on établisse de nouveaux liens économiques entre les États membres et les hommes d’affaires dans la région au cours des réunions d’affaires. La conférence mettra l’accent sur quatre thèmes : (a) la pêche et l’aquaculture (b) l’énergie renouvelable océanique ; (c) les ports et les services portuaires ; et (d) l’exploration des fonds marins.
À l’agenda du conseil des ministres et du sommet figure la situation politique dans la région, en particulier celle en République Démocratique du Congo et au Lesotho. Il s’agira de proposer des mesures pour assurer la paix et la sécurité sur ces territoires. Sera aussi abordée la situation socio-économique de la région, dont la sécurité alimentaire, le VIH-Sida et la promotion du genre et du développement. Le conseil et le sommet doivent également examiner entre autres la demande d’adhésion de l’Union des Comores à la SADC. La Charte instituant l’Organisation de Surveillance en matière de sécurité aérienne, l’Accord modifiant le Protocole sur la politique de défense et de la coopération en matière de sécurité ; la déclaration sur le développement et l’autonomisation des jeunes figurent aussi parmi les documents juridiques sur lesquels se pencheront les participants aux réunions de la SADC. À noter que la République de Maurice assure la présidence du sous-comité des finances de la SADC depuis avril 2015, et ce jusqu’à mars 2016. Les autres membres de ce sous-comité sont : le Malawi, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, l’Afrique du Sud et le Swaziland. Le rapport du comité sera soumis pour examen au conseil des ministres.
Le ministre Étienne Sinatambou est accompagné de P. Mohamudally, directeur adjoint du département del’intégration régionale du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international.