Deux sociétés du groupe ENL, en l’occurrence ENL Land Ltd et ENL Investment Ltd, envisagent de fusionner et ont nommé deux évaluateurs indépendants, Ernst & Young et Pricewaterhouse Coopers, à cet effet. Si la démarche est acceptée par les conseils d’administration des deux sociétés sur la base des rapports produits par les évaluateurs, des actions seront entreprises pour obtenir les autorisations et permis nécessaires des autorités compétentes ainsi que des actionnaires. ENL Land Ltd conservera son appellation après la fusion.
Cotée sur le marché officiel de la Bourse, ENL Land Ltd a des intérêts dans trois secteurs d’activité : l’agriculture, l’immobilier et les terres/investissements divers. Pour les neuf mois se terminant en mars 2015, ces trois secteurs ont dégagé des revenus de l’ordre de Rs 1,8 milliard, dont Rs 1,1 milliard par le segment “Immobilier”. Pour la même période se terminant en mars 2014, les revenus avaient légèrement dépassé Rs 1,1 milliard. Les résultats après impôts montrent des bénéfices nets de Rs 327 millions pour la période juillet 2014-mars 2015 contre Rs 298 millions pour la période correspondante de la précédente année financière. Les actifs totaux d’ENL Land Ltd se montaient à Rs 24,8 milliards à fin mars 2015. Le pôle immobilier a amélioré sa performance, ses profits après impôts ayant augmenté de 45 % en neuf mois. Celui des terres/investissements a également enregistré des revenus et profits supérieurs grâce à la vente de terres non stratégiques et des résultats probants découlant des investissements. Par contre, sous le segment “Agriculture”, la performance a été affectée par la baisse du prix du sucre et des revenus générés par l’usinage du sucre ainsi que par la hausse des coûts de la main-d’oeuvre.
Cotée sur le second marché de la Bourse, le Development and Enterprise Market (DEM), ENL Investment Ltd a de gros intérêts dans les groupes Rogers (60 %) et Food & Allied (49 %). Pour la période juillet 2014-mars 2015, elle a affiché des revenus de près de Rs 1,7 milliard comparativement à Rs 1,5 milliard pour celle s’étendant de juillet 2013 à mars 2014. Des profits après impôts de Rs 226,3 millions ont été annoncés contre Rs 173,2 millions pour les neuf mois précédents. La hausse des revenus et des profits nets a été attribuée la bonne performance réalisée par les Villas de Bel Ombre ainsi qu’à des parts accrues de profits annoncés par New Mauritius Hotels et les sociétés MADCO et Avipro. La direction d’ENL Investment Ltd indiquait en mai dernier que les filiales et compagnies associées du groupe allaient maintenir leur tenue pendant le dernier trimestre (avril-juin 2015) de l’exercice financier et afficher des bénéfices en hausse.