Cour suprême

Le patron du groupe de presse Top FM, Krish Kaunhye, a juré un affidavit en Cour suprême mercredi dans lequel il dit craindre que « l’appareil d’État soit utilisé pour causer du tort à Top FM » et qu’il y aurait une intention de se servir de l’Independent Broadcasting Authority (IBA) contre la radio privée.

Le directeur de Top FM s’appuie sur l’affidavit juré précédemment par son journaliste Murvind Beetun, dans lequel ce dernier a relaté comment des proches du MSM, dont le patron de la radio Lakwizinn et blog, Wazaa FM et Inside News, Sunil Gohin, avaient tenté de lui « faire du chantage » afin qu’il dénonce Krish Kaunhye au sujet des vidéos d’enquête Se- renitygate et Marsgate, qui ont mis mal à l’aise le gouvernement sortant de Pravind Jugnauth. Le journaliste de Top FM avait allé- gué qu’on lui avait fait des propositions de faveurs afin qu’il révèle les noms de ceux ayant collaboré avec le patron de son groupe de presse et diffusé ces enquêtes coïncidant avec la campagne électorale.

Krish Kaunhye explique dans son affidavit que Top FM a été convoquée par l’IBA au sujet des reportages que la radio avait diffusés, notamment sur l’affaire Marsgate à la suite d’une plainte faite par le Chief Technical Officer de Mauritius Telecom, Rai Basgeet. Il met également en perspective les dépositions qu’auraient consignées le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, Sherry Singh, également conseiller au PMO contre lui.

Krish Kaunhye soutient aussi avoir pris note de la plainte sou- mise par l’Alliance Morisien par l’entremise de l’avouée proche de Lakwizinn, Shamila Sonah-Ori, à l’IBA au sujet des reportages radiophoniques de Top FM sur ces enquêtes et des commentaires des auditeurs lors des émissions “phone in”. Le patron de Top FM affirme aussi que l’avouée n’est autre que la cousine de l’épouse du Premier ministre sortant, Kobita Jugnauth.

Le directeur de Top FM rappelle dans la foulée que son groupe de presse a fait une demande de “judicial review” contre la décision de l’IBA d’accorder deux nouvelles licences radiophoniques, dont l’un des bénéficiaires est Sunil Gohin. Selon Krish Kaunhye, la vitesse à laquelle l’IBA a décidé de débattre de cette plainte l’amène à penser qu’il y aurait un agenda à travers l’appareil d’État visant à nuire à la radio privée qui emploie 56 personnes. Krish Kaunhye dit qu’il a déposé une plainte à la police sur ses craintes.