L’Australien Andrew Dodt continue à dompter le vent intense qui souffle sur Anahita cette semaine. Après avoir rendu une carte de 66 jeudi, il a remis ça avec un score de 70 pour consolider son emprise sur l’AfrAsia Bank Mauritius Open 2016, le seul tournoi au monde trisanctionné par les tours européen, asiatique et sud-africain. Le Coréen Jeunghun Wang, qui a lui aussi réussi 70 hier (69 la veille), est le premier des embusqués.
« I’m trying to embrace the challenge and enjoy the conditions and have fun, rather than trying to hold on and be defensive. I didn’t strike the ball as well as I did yesterday, but I missed in the right areas, where I could still get up and down. That was the key », a déclaré le leader hier.
73 golfeurs sur les 126 engagés ont réussi le cut hier et s’affrontent ce week-end. Parmi, le Sud-Africain George Coetzee (71 et 74), qui remet son titre en jeu. Le Mauricien Ludovic Bax a terminé à la traîne et est éliminé.