La rivalité entre Green Keeper et Il Saggiatore avait pris naissance après le tour de force du champion de l’écurie Gujadhur à ses débuts dans la Duchesse lors du deuxième acte. Ce duel à distance s’est amplifié suite aux deux convaincantes victoires du protégé de Gilbert Rousset et à la nouvelle démonstration de l’élève de Ramapatee Gujadhur. Le match tant attendu aura finalement lieu dans la deuxième épreuve classique de notre calendrier, The Afrasia Barbé Cup, disputée à poids d’âge sur 1600m. Chacun y donne de sa voix pour désigner son favori, mais tous s’accordent à dire que la victoire devrait se jouer entre ces deux magnifiques athlètes si tout se déroule dans les règles. Mais gare à la glorieuse incertitude du turf…
Il Saggiatore se présente comme le cheval à battre après ses deux victoires consécutives sur 1400m et 1500m. À voir son palmarès sud-africain, on peut penser que l’état-major de l’écurie Gujadhur a dû débourser une petite fortune se le procurer. Si certains avaient des doutes malgré sa belle victoire dans la Duchesse, il a confirmé qu’il est un coursier de classe lorsqu’il vint s’imposer le 14 avril dernier au terme d’un finish dévastateur face à des adversaires déjà aguerris. L’allongement du parcours sera à son avantage puisqu’il a déjà gagné jusqu’à 2400m. Si Robbie Burke le lance au moment opportun, il pourra épingler sa première victoire classique sous les couleurs de l’écurie Gujadhur.
Green Keeper n’a cessé d’impressionner depuis ses débuts chez nous, d’où la constante hausse de sa valeur. Il a gagné l’admiration des turfistes et le respect de ses adversaires grâce à sa capacité d’imprimer un rythme effréné et d’avoir assez de ressources pour ridiculiser ses adversaires. Il reste sur trois victoires consécutives, dont la Coupe d’Or acquise sur la même distance l’an dernier. S’il parvient à adopter sa tactique favorite, il sera difficile à remonter. On note qu’il est avantagé par rapport à Il Saggiatore, qui aurait du porter 1 kg de moins que lui si la course était disputée à handicap.
Captain’s Knock est le plus avantagé avec le nivellement du handicap, car il possède le rating supérieur du lot (82). Ce fils de Parade Leader compte six victoires chez nous, dont deux dotées d’un label de Groupe 1. À sa rentrée sur un parcours qui paraissait un peu court pour ses réelles aptitudes, il aurait pu disputer la victoire s’il n’avait pas été contraint de changer de ligne. Il s’entend bien avec l’apprenti Bheekary, qui l’avait mené à la winner’s enclosure à sa rentrée 2011. Captain’s Knock se sentira plus à l’aise sur le parcours allongé et ne doit surtout pas être jugé sur ses deux derniers galops où Intercontinental avait pris le dessus, car il n’avait pas été bousculé. Le train sélectif de Green Keeper sera à son avantage et le voir briller à ce niveau ne constituerait pas une surprise.
Intercontinental s’était contenté de la deuxième place derrière les deux favoris du jour lors de ses deux incursions sur 1500m cette saison. Il s’est bien comporté lors de ses exercices matinaux et les 100m additionnels ne seront pas pour lui déplaire. Certes, il est désavantagé à poids d’âge, mais il aura pour lui de s’élancer du premier couloir. Ce qui lui permettra de pister les meneurs et de prendre le first run sur les finisseurs en cas de défaillance en tête.
Royal Chalon s’est contenté de la deuxième place lors de ses deux premières sorties de la saison sur le sprint. Il avait terminé en force à chaque fois, mais avait eu trop de terrain à combler pour se hisser sur la plus haute marche du podium. Cet ancien élève de Ricky Maingard, qui a rejoint le yard de Raj Ramdin cette saison, devrait suivre moins décroché sur le parcours allongé avec sa cinquième ligne. Ce qui le positionnera comme un bon outsider à ce niveau.
Senor Versace avait été l’auteur d’une timide rentrée sur 1400m il y a trois semaines. Depuis, il affiche une condition nettement améliorée. Le vainqueur du dernier Ruban Bleu sera avantagé par l’allongement du parcours. C’est un attentiste confirmé et il devrait bien s’entendre avec Brandon Morgenrood, qui a démontré ses qualités de bon finisseur. S’il attaque au moment opportun, il peut faire l’arrivée.
Acuppa est aligné pour la deuxième semaine consécutive. Il avait couru nettement en dessous des prévisions à sa dernière course sur 1850m et nous sommes convaincus qu’il vaut nettement plus que cette performance. Il semble avoir bien pris sa course. On s’attend à le voir au milieu du peloton probablement en one off. À défaut de victoire, un accessit demeure à sa portée.
Profit Report sera le porte-drapeau de l’écurie Serge Henry suite au forfait hier matin de Seattle Ice pour blessure. Cet alezan termine généralement bien ses courses, mais le fait qu’il est outpaced sur la partie initiale lui confère souvent les seconds rôles. Face à ses adversaires du jour, ses chances de succès ne sont pas évidentes.
Mr Black Tom sera le représentant de l’écurie Foo Kune en l’absence d’Elusive River. En jetant un coup d’oeil à son palmarès, on constate qu’il n’a jamais couru au-delà des 1200m dans son pays d’origine. Cependant, il s’était bien défendu à sa deuxième tentative chez nous sur 1400m. Aligné cette fois sur 1600m, sa tenue est sujette à caution. Difficile de lui faire confiance dans ces conditions.
Solar Symbol n’a été l’animateur que de la partie initiale de ses deux sorties 2012. Il semble avoir amorcé un net regain de forme depuis. On lui aurait sans doute préféré un autre engagement dans un lot moins relevé et sur un parcours allongé. On ne prendra pas sa candidature au sérieux cette fois.
Modern Monet avait été retiré après qu’il eut été touché au pied par les ruades de Saubestre, qui s’était affaissé dans sa stalle. Après une courte période de convalescence, il a graduellement retrouvé ses automatismes et se trouve actuellement dans une belle forme en apparence. Il essaiera sans doute de mettre à profit son bon pas initial pour lutter pour le commandement, mais sera selon nous le premier à s’effacer.
Le déroulement de la course…
Tout dépendra des circonstances de la course. Si Green Keeper peut dicter son propre rythme sans être inquiété, il peut tenir jusqu’au bout. Il l’avait démontré l’an dernier dans la Coupe d’Or courue sur la même distance où son principal adversaire Acuppa s’était fait piéger par le faux train imprimé par Gliding High dans le peloton de chasse. Green Keeper avait, lui, eu le loisir de mener et il avait pris le large dans la descente et avait fait l’essentiel pour résister à tous ses rivaux. Sauf que cette fois, l’écurie Gujadhur a sorti l’artillerie lourde afin de s’assurer que ses favoris ne se fassent piéger à nouveau. La présence de Solar Symbol et Modern Monet, qui sur le papier n’ont pas la carrure d’un tel engagement, n’est sans doute pas anodine. Véloces, ils feront probablement le jeu de Il Saggiatore, Acuppa et Senor Versace qui sont des finisseurs en s’assurant que le favori l’écurie Rousset n’ait pas le loisir de mener à sa guise vu qu’ils ont hérité d’un meilleur numéro dans les boîtes. Mais Green Keeper est doté d’une vélocité initiale naturelle qui peut lui permettre de vite surmonter le handicap de sa ligne extérieure pour se retrouver aux avant-postes. Et s’il y parvient sans sortir de son pas, il ira très loin. Solar Symbol, qui s’était appliqué à lui disputer le commandement lors de leur dernière confrontation, en sait quelque chose et son cavalier s’était résigné à le placer en deuxième position après avoir vainement tenté de lui mener la vie dure en début de course. Modern Monet excelle également dans la course avec le pas et s’est déjà distingué en réalisant le pillar to post. Il semble plus en mesure d’inquiéter Green Keeper dans la lutte pour le commandement étant donné qu’il est un sprinter-miler, alors que Solar Symbol préfère les parcours allongés. Il est bon de souligner que Modern Monet s’était montré très entreprenant avec les side winkers à sa dernière sortie 2011 où il avait failli s’imposer après avoir imprimé un train sélectif. S’il parvient à faire courir Green Keeper en montée, ce dernier pourrait payer tout effort prématuré au sprint final. Ce qui donnerait alors droit aux attentistes de disputer la victoire. Il Saggiatore demeure le favori à ce registre. Il devra juste obtenir une fin de course sans encombre pour conserver ses chances intactes. Mais au finish, il faudra compter sur Intercontinental, qui tentera sans doute de prendre le first run, Captain’s Knock, qui sera bien servi par le train sélectif, mais aussi Royal Chalon, Acuppa et Senor Versace qui, à leur meilleur niveau, sont capables de briller à ce niveau.