Pas fin prêt pour défendre ses chances dans la Duchesse, Tales Of Bravery n’a pas raté le coche pour s’offrir la Barbé Cup, confirmant à l’occasion que sa victoire en temps record lors de la 9e journée n’était pas le fait du hasard. Le protégé de Ricky Maingard a su tirer profit des absences d’Ice Axe, de Solo Traveller, de Top Seller et de Druid’s Moon pour faire sienne la deuxième classique de la saison, offrant ainsi à son entraîneur sa première Barbé Cup. On serait tenté de dire une première classique en attendant la Coupe d’Or, même s’il est encore trop tôt pour l’envisager.
Tales Of Bravery a été acquis avec comme objectifs de remporter les classiques. Son premier objectif était la Duchesse mais faute d’une préparation adéquate, il avait dû se contenter de la troisième place. On se souvient que Ricky Maingard avait fait ressortir avant cette course que son cheval n’avait pas eu la meilleure des préparations en raison du mauvais temps et qu’il lui serait difficile de rendre autant de poids — il était le top-weight à 61 kg — à ses adversaires. Néanmoins, ils avaient été nombreux à le donner comme favori mais avec le résultat que l’on connaît.
A sa deuxième tentative, son entraîneur devait dire sans ambages que son protégé était nettement mieux dans sa peau et qu’il devrait bien tenir sa partie. Toutefois, ses paroles ne furent pas tenues en ligne de compte et Tales Of Bravery se présenta au départ de la Coupe du Cent-Cinquantenaire comme un simple outsider. Il donna cette fois tort à tous ceux qui n’avaient pas cru en ses chances en l’emportant avec autorité tout en s’appropriant le record des 1500m. Il devenait à l’occasion le premier cheval à descendre sous la barre de 1m29 et fut à nouveau, mais à juste titre, donné comme favori de la deuxième classique.
La plupart des écuries présentes étaient confiantes dans leurs chances. Tales Of Bravery était toutefois le choix numéro un des turfistes devant Solo Traveller et Top Seller. Parmi les autres, c’est Tandragee qui obtenait le plus de suffrages.
Tout le monde s’attendait à vivre un Barbé de feu mais des retraits successifs les uns plus dramatiques que les autres sont venus tout chambouler et, au lieu d’avoir droit au plein de partants, la course en fut réduite à huit seulement.
Du déroulement de la course, on peut dire que Tales Of Bravery fut piloté avec une confiance déconcertante par Keegan Latham alors que Tandragee surprit Mining Prospect en prenant la direction des opérations.
Pour Ricky Maingard, la course se déroula « comme je l’avais pressenti. Tales Of Bravery était dans une belle condition. La même qu’il avait arborée lors de sa première victoire. J’ai eu une longue conversation avec Keagan Latham au sujet de la course. Je lui ai demandé d’attendre le plus possible avant de demander à son cheval de fournir son effort. Je lui avais même dit que si  Tales Of Bravery était battu, j’en prendrai l’entière responsabilité. Aux environs du 400m, le jockey s’est retrouvé devant deux options, passer à l’extérieur ou à l’intérieur de Vettel. Quand il a pu trouver le passage au 300m, je me suis dit que l’affaire était dans le sac. »
La victoire en poche, Ricky Maingard a tenu à avoir une pensée spéciale pour l’entourage de Top Seller car perdre un compétiteur de cette valeur est affligeant.
« C’est dur pour eux et je peux le comprendre. Son entourage avait sans doute déjà choisi ses prochaines échéances mais le sort en aura décidé autrement.»
Pour ce qui est du prochain engagement de Tales Of Bravery, rien n’a encore été décidé.
« Tout ce que je peux vous dire est que Tales Of Bravery en a eu après nous. Je suis allé le voir dans son box à l’issue de la journée et il n’a pas voulu me laisser entrer. Comme s’il voulait me faire comprendre qu’il a été puni en dépit d’avoir remporté la course.»