C’est à un Barbé des plus fades que les turfistes ont eu droit dimanche dernier à l’occasion de la quatorzième journée. La victoire est allée à Tales Of Bravery du yard de Ricky Maingard qui a profité des malheurs de ses principaux adversaires pour offrir à son entraîneur son premier Barbé. Cette épreuve fut quelque peu gâchée par une pléaide d’événements qui lui a fait perdre quelque peu de son intensité, dont la suspension de Gaëtan Faucon par son employeur, le forfait de dernière minute de Solo Traveller et la fin tragique de Top Seller qui ne s’est pas remis d’une collision avec Druid’s Moon à l’heure de l’échauffement. Finalement il ne furent que huit sur la grille de départ.   
Importé avec comme objectif de remporter les épreuves aux dotations fort importantes, dont le Barbé, Tales Of Bravery n’a pas failli à sa tâche dimanche dernier. Le crack de Ricky Maingard s’est imposé sans forcer son talent et a démontré que sa victoire en temps record dans la Coupe du Cent-Cinquantenaire ne fut pas le fruit du hasard.
Tandragee fut sollicité pour prendre la direction des opérations avec Mining Prospect en deuxième position. En troisième position on retouvait Acuppa confié à Derreck David, à son extérieur Vettel, dans le dos de ce dernier on retrouvait Tales Of Bravery, Seattle Ice, Intercontinental et Polar Bound.
Tandragee imposa un rythme régulier à la course. On remarqua que Tales Of Bravery courait tranquillement dans son pas contrairement à  d’Intercontinental qui se montra quelque peu ardent sous la conduite de Nishal Teeha.
Les positions restèrent pratiquement les mêmes jusqu’aux abords de la rue du Gouvernement lorsque Vettel fut le premier à rendre les armes.  Keagan Latham, qui jusque-là s’était montré très patient, en profita pour se rapprocher à l’intérieur de la monture de Richard Mullen.
Tandragee aborda la ligne droite finale en vainqueur mais se retrouva vite sous la menace de Tales Of Bravery en pleine piste. Et dès qui’il fut mis sur son bon pied, le crack de Ricky Maingard sortit une accélération meurtrière pour prendre la mesure du courageux coursier de l’écurie Gujadhur. Mining Prospect, qui affrontait à cette occasion plus forte partie, résista au retour de Polar Pound pour la troisième tandis qu’Intercontinental termina cinquième.
Vettel, qui avait grandement besoin de cette course, termina certes dans les derniers rangs mais on est tenté de dire que c’est maintenant que débute sa préparation en vue du Maiden qui demeure son objectif principal.
Tales Of Bravery boucla son parcours dans l’excellent temps de 1.35.44 et efface du coup les 1.35.56 de Ghost Dog, chrono réalisé la veille. Sur cette performance, il faudra être très fort pour lui barrer la route dans la Coupe d’Or qui est un autre de ses objectifs cette saison.
La victoire de Tales Of Bravery a quelque relancé l’écurie Maingard dont le début de saison est loin de refléter la valeur réelle de son effectif.