Le Barbé 2013 s’annonce de haute facture. Cette classique aurait été encore plus intéressante avec la présence de Ice Axe – forfait à la dernière minute suite à une chute – mais le champ reste cependant très relevé. Tales Of Bravery est le favori après son record sur 1500m, mais Solo Traveller et Top Seller n’ont pas encore dit leur dernier mot. Il faudra aussi ne pas négliger les chances de Tandragee qu’on a vu en net progrès cette semaine à l’entraînement.
Tales Of Bravery (Maingard-Faucon) — Tales Of Bravery avait raté le coche dans la Duchesse mais il avait l’excuse de n’avoir pas été au top de sa condition. Il s’est racheté de belle manière à sa deuxième tentative avec, à la clé, le record des 1500m. On s’attend à le voir une fois encore jouer les premiers rôles. C’est aussi ce que souhaite son entraîneur Ricky Maingard.
« Il est très bien actuellement. Mieux que la dernière fois ? C’est difficile à dire mais je peux vous assurer qu’il n’est pas moins bien et qu’il a bien travaillé mardi matin. Je suis d’avis que ce sera une course tactique car l’absence d’un vrai frontrunner pourrait se faire sentir. Lors de sa victoire, il y avait un bon pas mais on risque d’avoir beaucoup d’embouteillages s’il n’y a pas un bon rythme. Heureusement que Tales Of Bravery possède du pas et on pourrait l’utiliser. »
Ce qui nous fait penser que Ricky Maingard croit fermement dans les chances de Tales Of Bravery.
Solo Traveller (Rousset-Geroudis) — Solo Traveller est le vainqueur de la première classique et part à la recherche d’un doublé. Le cheval de l’écurie Rousset portera cette fois des oeillères et a travaillé avec lors de son barrier trial la semaine dernière. Du côté de l’écurie Rousset, on croit fermement en ses chances.
« Le dernier à avoir réussi le doublé Duchesse-Barbé est Il Saggiatore. Il a déjà porté des oeillères en Afrique du Sud et avait pris la 3e place derrière un certain Master Plan. A sa dernière sortie, il ne s’est pas montré assez keen et n’avait pas pu suivre le rythme. Cette course avait été courue en temps record. Il n’en avait pas porté dans la Duchesse car il pouvait être trop fresh. On pense qu’il doit courir au milieu du peloton et qu’il a besoin des oeillères sur 1600m. Sur une distance allongée, il courra sans ce harnachement. Solo Traveller sera en compétition face aux meilleurs chevaux de l’île. S’il est distancé dans la partie initiale, il aura une tâche herculéenne. Nous sommes satisfaits de sa préparation. Il a bien travaillé sur le gazon et on essaie de le conserver sur sa fraîcheur. Que le meilleur l’emporte », a déclaré Soodesh Seesurrun.
Intercontinental (Rousset-Teeha) — Intercontinental a été confié au second jockey de l’écurie, Nishal Teeha. Après une bonne entrée en matière, il vient tenter sa chance contre une plus forte opposition. Son établissement pense qu’il ne fera pas de la figuration et ne peut être éliminé d’entrée.
« Intercontinental est maintenant plus mature et il a encore progressé par rapport à la saison dernière. Sa mauvaise ligne l’avait contraint à suivre plus en retrait que prévu lors de sa première course de 2013. Il avait néanmoins sorti une très belle accélération pour terminer proche du vainqueur. Sa condition est irréprochable. Si les circonstances sont en sa faveur, il aura son mot à dire. Il ne peut être hâtivement éliminé. »
Seattle Ice (Henry-Ladjadj) — Seattle Ice est rentré dans les rangs après avoir réalisé une belle performance lors de la 6e journée. Pourrait avoir trouvé la concurrence trop dure le 11 mai dernier. Retrouve le même lot de compétiteurs et devra sortir le grand jeu pour faire sentir sa présence. Fait partie des outsiders de la course.
Polar Bound (R. Gujadhur-Bardottier) — Polar Bound, malchanceux lors de ses deux premières courses, revient à la charge avec pour but de retourner la situation en sa faveur. Malheureusement, le tirage au sort des lignes n’a pas été en sa faveur et sa tâche ne s’annonce pas facile. Mais espérons que ce mauvais numéro de corde lui portera chance cette fois car il n’a pas été heureux avec le 1.
Concernant son entraînement, il a été décidé de lui faire surtout effectuer du maintenance work car il a déjà deux courses dans les jambes. Son écurie et ses propriétaires croient dur comme fer qu’il ne fera pas de la figuration d’autant que le limogeage de Mark Neisius est lié à la mauvaise inspiration de ce dernier à sa dernière sortie.
Top Seller (Foo Kune-Burke) — Bon deuxième de Solo Traveller dans la première classique. Fut moins percutant à sa deuxième tentative, mais parvint à devancer Solo Traveller. La question que l’on se pose concerne la tactique qui sera adoptée cette fois. Selon une récente conversation qu’on a pu avoir avec l’entraîneur de l’établissement, ce dernier a évoqué le fait que son jockey avait été pointé du doigt pour n’avoir pas suivi le mouvement de Solo Traveller dans la Duchesse. En réponse à cette critique, il devait souligner que Top Seller s’était placé devant le cheval de l’écurie Rousset lors de leur deuxième rencontre mais n’avait pas eu le même finish. Ayant hérité d’un bon numéro de corde, on peut se demander s’il ne sera pas de son intérêt de tirer avantage de sa bonne ligne.
Vettel (Gujadhur-Mullen)— Est précédé d’une bonne réputation et devrait en principe être à l’aise sur le parcours du jour pour une reprise. A été entraîné en vue de cette course qui demeure son premier objectif alors que son entraîneur parle surtout de la Maiden Cup. A été choisi par le jockey de l’écurie. Ce qui peut être une indication de l’estime que lui porte tout son entourage. Mais il aura le désavantage de rencontrer des chevaux qui ont déjà couru. Il n’a pas hérité d’une bonne ligne et pourrait être contraint à faire les extérieurs. Pour une entrée en matière, sa tâche ne s’annonce pas facile.
Druid’s Moon (Merven-Ségéon) — La titularisation de Druid’s Moon dans cette épreuve peut étonner. Mais le cheval a réalisé deux bonnes dernières courses et aurait même pu prétendre à la victoire à sa dernière tentative. Mais il lui faudra néanmoins avoir encore progressé pour titiller les meilleurs vu qu’il a déjà montré ses limites dans une compagnie qui était légèrement moins relevée. Pourrait animer la partie initiale avant de s’effacer dans l’emballage final.
Acuppa (Gujadhur-David) — Ce cheval est revenu en forme. Après une victoire surprise lors du dernier week-end international, il a confirmé de belle manière lors de la septième journée. Il aura cependant affaire à plus forte partie cette fois, eu égard au champ que compose cette épreuve classique. Sa condition est toujours bonne mais il pourrait se contenter d’un accessit cette fois.
Tandragee (Gujadhur-Joorawon) — Possède déjà une course classique dans l’escarcelle. On pense qu’il s’était dépensé prématurément à sa reprise avec la compétition quand son jockey voulut à tout prix rester en contact avec la tête de la course. A toutefois bien pris cette première compétition et n’est pas passé inaperçu quand il a travaillé aux côtés d’Acuppa sur la grande piste. Son excellente ligne lui sera d’un apport certain et il pourrait même tenter un coup tactique.
Mining Prospect (Maigrot-Hoolash) — S’est invité à la dernière minute à cette classique. Tenu en haute estime par son propriétaire, il fut exact au rendez-vous à sa dernière tentative. Mais monte nettement en valeur et aura quelque part le désavantage de concourir à poids d’âge alors qu’il est le moins bien placé à l’échelle des valeurs. N’aura pas d’autre alternative que de tenter le tout pour le tout. S’il n’est pas contré dans sa tentative de réaliser le bout-en-bout, il peut espérer accrocher une place.