Chamboulement au terme du deuxième tour de l’AfrAsia Golf Masters qui se sont poursuivis hier sur le parcours du Four Seasons Golf Club Mauritius d’Anahita. Le Français Christophe Brazillier est passé en tête avec un total de140 coups soit quatre sous le par. Mais il est tallonné par un quatuor composé des Français Victor Riu et Fabien Marty ainsi que de l’Anglais Jason Barnes et l’Espagnol Agustin Domingo, tous auteurs d’une carte de 142 coups chacun.
« Le jeune espoir français s’empare donc du fauteuil de leader de ses Masters 2012 après un deuxième tour parfaitement maîtrisé… Pour sa première participation à l’AfrAsia Golf Masters, Brazillier a sû dompter les difficultés imposées par le somptueux parcours », commente-t-on sur le site du tournoi. Et au vainqueur de ce deuxième tour, d’avouer que « le parcours est magnifique, mais le vent nous a bien compliquer la tâche. Il a complètement tourné depuis jeudi, si bien que c’est un deuxième tour très différent du premier que j’ai dû réaliser. Mais je m’en suis plutôt bien sorti…»   
Ce deuxième tour laisse augurer une belle bagarre et du suspense pour l’emballage final prévu aujourd’hui dans le dernier tour pour la trentaine de professionnels qui briguent le titre. Car le Français Fabien Marty qui avait pris d’entrée la tête du classement jeudi, reste quand même en embuscade avec 142 coups dont 74 réussis hier. Par contre, son rival David Antonelli, co-leader au terme du premier tour, se retrouve pour l’heure en 8e position au classement avec 146 coups. Mais on peut dire que ce sont bien les Français qui ont la cote dans ce tournoi de golf.
Hier, Christophe Brazillier a bouclé ses 18 trous avec un score de 71, tout comme son rival Victor Riu, l’Anglais Jason Barnes et l’Espagnol Agustin Domingo « deux joueurs réguliers de l’European Tour.» Un joli tir groupé tandis que le Français Jérôme Lando Casanova et l’Anglais Paul Broadhurst ont dû se contenter de 72 coups chacun. Les autres sont assez loin.
Les surprises ne sont pas pour autant à écarter dans le tour décisif aujourd’hui, si les conditions météo le permettent. On surveillera donc le leader de toute la horde, le Français Christophe Brazillier qui évoluera avec son compatriote Victor Riu et l’Espagnole Agustin Domingo. Le trio, duquel pourrait bien émerger le vainqueur, sera le dernier à s’élancer, soit à 9h14. Le départ est prévu à 7h30. Le tournoi est doté d’une prime globale de Euros 100 000.