Le Sud-Africain Hennie Otto (-12) a pris la tête du classement professionnel sur le parcours du Four Seasons Golf Club Mauritius at Anahita hier à l’occasion du deuxième tour de l’AfrAsia Golf Masters 2013. Après avoir terminé deux fois sur le podium lors des deux précédentes éditions, il lui reste un tour pour enfin écrire son nom au palmarès du prestigieux tournoi.
Après deux participations en 2010 et 2011 où il a terminé respectivement 2e et 3e, le Sud-Africain Hennie Otto s’est mis cette semaine dans les meilleures conditions pour enfin remporter l’AfrAsia Golf Masters, un tournoi auquel il tient particulièrement. Pour ce faire, il lui reste 18 trous à disputer aujourd’hui pour contenir ses poursuivants.
Dans sa partie finale, Hennie Otto retrouvera ses deux plus dangereux adversaires de la semaine, deux Français qui feront tout pour s’emparer de la tête du classement. Le mieux placé d’entre eux, Adrien Bernadet, 2e à 2 coups du leader, a établi jeudi le record du parcours (-8 en un tour) et a donc montré qu’il avait les armes pour scorer très bas à Anahita. L’autre représentant français qui tentera de faire trébucher le leader est le Tahitien Benjamin Hebert, 3e au classement à 3 coups d’Otto. Ce grand espoir du golf français a montré une décontraction et une régularité exemplaires tout au long de sa semaine mauricienne.
Derrière eux ils sont encore nombreux à pouvoir prétendre à un podium, voire à une victoire finale s’ils sortent un grand dernier tour. Le Français François Calmels et l’Anglais Oliver Wilson pointent à 4 coups, le Gallois Phillip Price et le Nord-Irlandais Michael Hoey à 5 coups, et un autre Sud-Africain, Jaco Van Zyl, est à seulement 6 coups. Tout peut encore arriver avant de connaître le vainqueur de cette édition 2013.
La journée d’hier a été moyenne pour le tenant du titre, Christophe Brazillier, désormais 9e avec un score de -4 et qui a perdu des coups précieux sur la fin de son parcours avec un double bogey au 16 suivi d’un bogey au 17. Les deux représentants mauriciens, invités pour la première fois à se confronter aux professionnels cette année ont connu deux premiers tours très difficiles. Vishnoo Seeneevassen est classé 31e à +9 et Siva Palanyandi est à la dernière place avec +19.
Il ne fait aucun doute que la lutte sera féroce jusqu’aujourd’hui pour prendre la succession de Christophe Brazillier au palmarès de l’AfrAsia Golf Masters. Même si on suppose que cette année le record du score final va tomber (Colsaerts l’avait emporté avec -7 en 2010, Havret avec -3 en 2011 et Brazillier avec -6 en 2012), il ne fait aucun doute que le meilleur reste encore à venir à Anahita pour le tour final, qui est exceptionnellement ouvert gratuitement au public.