AfrAsia Bank Ltd a enregistré des profits après impôt de Rs 644,2 millions sur la période de juillet 2017 à mars 2018, contre Rs 866,4 millions pour la période correspondante du précédent exercice financier. Cette baisse est expliquée par des provisions plus élevées pour les deux derniers trimestres, soit d’octobre 2017 à mars 2018.

AfrAsia a réalisé des revenus opérationnels de l’ordre de Rs 2 milliards sur les neuf mois se terminant au 31 mars 2018, affichant ainsi une progression de 9,1% par rapport à la même période de la précédente année financière. Cependant, la banque a eu à prévoir un montant de Rs 684,4 millions (contre Rs 276,5 millions en 2016-2017) sous l’item “Net allowance for impairment-credit and due from banks”, ce qui a affecté le résultat final en dépit des frais d’impôt réduits (de Rs 188,8 millions à Rs 46,8 millions).

Dans un communiqué émis ce matin, la banque explique que la hausse de ses revenus opérationnels est attribuable à la croissance de ses revenus nets d’intérêt et des frais/ commissions. Le ratio coût-revenus s’élevait à 32,5% à fin mars 2018.

La banque présentait un bilan de Rs 115,8 milliards à cette même date contre Rs 105,5 milliards en mars 2017. Les dépôts sont passés de Rs 95,6 milliards à Rs 108 milliards en une année alors que le portefeuille des crédits était de Rs 27,4 milliards contre Rs 28,6 milliards une année plus tôt. Le “loan-to-deposit ratio” est passé de 30,2% en juin 2017 à 25,4% en mars 2018.

« The Bank’s three year strategic action plan has focused on the challenging economic environment, maintaining our focus on costs and the delivery of initiatives that are key to building a more resilient and sustainable bank. These pillars are the cornerstone for AfrAsia Bank’s sustainable growth », a commenté Sanjiv Bhasin, Chief Executive Officer d’AfrAsia Bank.