Malgré la période des festivités le badminton ne chôme pas. L’équipe  du Collège du Saint Esprit (CSE) composée de Julien Paul, Aatish Lubah, Guillaume Lo et Brandon Pin s’est déplacée en Zambie pour l’Africa Badminton Schools Championship, qui se sont déroulés au 17 au 22 décembre à l’Olympic Youth Developement Center à Lusaka. Après un parcours presque parfait le CES s’est défait en finale du Matero Boys School de la Zambie sur le score sans appel de 3 sets à 0. C’est pour la deuxième année consécutive que les rouges et blanc entraînés par Stéphan Beehary ont remporté cette compétition. L’année dernière ils avaient disposé en finale de l’Ouganda par trois sets à deux.
Le moins qu’on puisse dire c’est que la délégation mauricienne a été très impressionnante tout au long de la compétition pour au final remportée la médaille d’or. ??Le tournoi qui se disputait selon le même format que la Thomas Cup avait réuni six collèges de la Namibie, le Kenya, l’Afrique du Sud et deux équipes de la Zambie et Maurice. Dans son premier match, la bande à Julien Paul étaient confrontés à la première équipe de Zambie. Ils devaient s’imposer assez facilement sur le score de 4-1. Pour sa deuxième confrontation face à la Namibie, le collège du Saint Esprit ne devait laisser aucune chance à son adversaire s’imposant 4-1. Face au Kenya et l’Afrique du Sud , il triomphait facilement 5-0 ne laissant que des miettes à ces deux formations. Sa dernière rencontre face à la deuxième équipe zambienne n’a été qu’une simple formalité, la victoire allant aux Mauriciens 4-1.??En demi-finale donc Maurice allait être confrontée à la Namibie et les Mauriciens ont encore une fois été expéditif avec un succès net et sans bavure 3-0.
L’autre demi-finale a vu la victoire de la Zambie aux dépens de l’Afrique du Sud. Dans, la finale les représentants du CSE étaient donnés largement favori et ils ont confirmé ce statut en pliant rapidement la rencontre en trois jeu. Ce qu’on peut retenir de ce tournoi est incontestablement la facilité avec laquelle l’équipe de Maurice en est sortie vainqueur. Elle a maîtrisé son sujet du début à la fin sans jamais laisser s’installer le doute et s’est montrée impériale.
«On a pas vraiment eu de match compliqué. On s’est entraîné pour cette compétition depuis l’année dernière. La Zambie et l’Afrique du Sud ont une bonne équipe mais la nôtre est supérieure. C’est vraiment dommage que l’Ouganda n’ait pas présenté d’équipe dans le tableau masculin alors qu’il a été finaliste pendant les trois dernières années. Je tiens à dire que cette victoire est celle de l’équipe. Personnellement, j’ai beaucoup appris pendant ce tournoi et j’ai aussi fait des rencontres très intéressantes,» a déclaré Julien Paul.  ??
Outre la médaille d’or du collège Saint Esprit, le podium devait être complété par Matero Boys School de la Zambie (Argent), Diamentveld High School de l’Afrique du Sud (Bronze) et Oranjeund Private School de la Namibie (Bronze). A noter que dans le tableau féminin, la première place est revenue à la Namibie représentée par Oranjeund Private School, suive dans l’ordre Bloem Hof Girls School de l’Afrique du Sud (argent), Rubaga Girls Secondary School de l’Ouganda (Bronze) et St Paul’s High School de la Zambie (Bronze).
Si ce déplacement en Zambie a été possible c’est grâce au soutien du TFES, puisque les Julien Paul, Aatish Lubah, Guillaume Lo et Brandon Pin sont bénéficiaires d’une bourse . Michael Glover qui a rencontré ces jeunes jeudi dernier dans son bureau n’a pas caché sa satisfaction devant cette nouvelle réussite. «Ce sont des jeunes qui sont dans notre structure et leur réussite en Afrique ne peut que nous réconforter dans notre démarche. Je pense que ce sont quatre jeunes sur qui Maurice pourra compter pour les Jeux des Iles de 2015», a soutenu à Week-End Michael Glover qui souligne dans la foulée que Keshav Dooleea et Kounal Soubagen vont aussi rejoindre la structure d’entraînement de Stéphan Beeharry.