Après la compétition qualificative en vue des Jeux Olympiques de Londres tenue au Maroc, les boxeurs mauriciens seront engagés dans une nouvelle échéance continentale du 8 au 17 juin. Ce sera l’Africa Cup, prévue au Botswana. Les deux qualifiés pour les Jeux Olympiques, à savoir Oliver Lavigilante et Richarno Colin, seront sollicités. Il en sera de même pour Didier Cornet, Yannish Humpersad, Merven Clair et Jonathan Ramchurn.
L’Association mauricienne de boxe (AMB) a voulu donner la chance aux jeunes de s’exprimer au cours d’une compétition qui devrait voir la participation de pugilistes d’une vingtaine de pays. La délégation, qui quitte le pays jeudi, comprendra également Sam Mungapen (vice-président de l’AMB) et l’entraîneur national, Judex Bazile.
Reste que cette compétition permettra à Lavigilante et Colin de peaufiner leur préparation en vue du rendez-vous olympique. D’ailleurs, à l’issue de cette compétition, ils pourraient participer à un stage en Algérie, avant un autre stage au Pays de Galles. Afin d’être davantage motivés, les deux boxeurs, de même que le Directeur technique national, Jean-Claude Nagloo, ont été reçus par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, jeudi à son bureau.
Au cours de cette rencontre longue d’une demi-heure, le ministre a promis son soutien inconditionnel aux deux boxeurs et a soutenu que toutes les facilités leur seront accordées afin qu’ils abordent l’échéance olympique dans les meilleures conditions. Tout en félicitant la fédération et le staff technique de cette nouvelle qualification olympique, Devanand Ritoo s’est dit certain que Lavigilante et Colin seront prêts à repousser leurs limites afin de réaliser la meilleure prestation possible.
De son côté, Jean-Claude Nagloo a fait ressortir que le programme de travail dans cette dernière ligne droite de la préparation a déjà été établi et qu’il s’attend à un stage intensif au Pays de Galles.