Autour de 2 000 délégués venant de 77 pays sont attendus à Maurice du 19 au 22 juin à l’occasion de la réunion de l’African Energy Forum, qui célébrera cette année son 20e anniversaire. La dernière réunion a eu lieu à Copenhague, au Danemark, l’année dernière et avait connu un succès retentissant. Le forum organisé par EnergyNet Ltd du Royaume-Uni réunira des décideurs politiques, des investisseurs, des compagnies d’électricité, des institutions bancaires et des agences internationales et régionales.

EnergyNet Ltd organise des réunions d’investissement, des forums d’investissement et des dialogues exécutifs axés spécifiquement sur les secteurs de l’énergie et de l’industrie en Afrique et en Amérique latine. Il facilite également les sommets d’investissement où les investisseurs internationaux peuvent établir des relations avec des parties prenantes crédibles du secteur public africain. Cette réunion sera l’occasion de mettre en valeur non seulement les énergies renouvelables mais également l’efficacité énergé- tique. A ce propos, Marjaana Sall, ambassadrice de l’Union européenne pour Maurice et les Seychelles, a annoncé la signature d’une troisième ligne de crédit pour Maurice dans le cadre du programme SUNREF (Sustainable Use of Natural Ressources and Energy Finance) pour la période 2018-2022.

Cette troisième ligne de crédits, de l’ordre de 75 millions d’euros (environ Rs 3 milliards), sera mise par le biais de l’Agence française de développement (AFD) à la disposition d’institutions financières mauriciennes, en particulier des banques commerciales, pour la réalisation de projets de protection de l’environnement et d’atténuation des effets du changement climatique. L’AFD a déjà accordé deux lignes de crédits, une première de 40 millions d’euros et la deuxième de 60 millions, à deux banques mauriciennes, en l’occurrence la MCB et la SBM, depuis 2009, qui ont permis de financer quelque 250 projets initiés à la fois par des entreprises et des individus.