PHOTO @africafc.org

Maurice est devenu le 23e État membre de l’Africa Finance Corporation (AFC), institution financière multilatérale et principale fournisseuse de solutions d’infrastructure de qualité en Afrique.

Suite à l’adhésion de Maurice à l’AFC, le groupe compte attirer l’attention des autorités mauriciennes et du secteur privé sur la meilleure façon de contribuer au développement de l’infrastructure du pays, en tirant profit de l’approche primée pour réaliser des projets durables et de grande qualité. Le Mauritius Africa Fund (MAF), SBM Group et l’AFC discutent actuellement de la création d’un fonds pour l’infrastructure et l’industrialisation destinée à l’Afrique (le Fonds).

Initiative mauricienne, le Fonds s’attellera à collaborer et à mobiliser des ressources auprès d’investisseurs institutionnels stratégiques en vue d’investir dans des projets d’infrastructure essentiels et de faciliter l’établissement de zones économiques spéciales sur tout le continent africain.

Samaila Zubairu, PDG d’AFC, explique : « Maurice s’est engagée pour encourager des solutions dirigées par le secteur privé afin de relever les défis du développement. Elle offre donc une excellente occasion de partenariat pour le mandat de l’AFC qui vise à développer et financer les infrastructures, les ressources naturelles et les actifs industriels dans le but d’améliorer la productivité et la croissance économique des États africains. Nous avons hâte de contribuer de manière significative à la croissance de Maurice ».

Avec un bilan actuel d’environ USD 4,5 milliards, l’AFC est la seconde institution financière multilatérale d’investissement du continent.