Le directeur de Finefoods Marketing Ltd, Mario Gébert, quitte le pays ce week-end pour l’Afrique du Sud, où il sera l’unique Mauricien à participer à la finale des Ernst & Young World Entrepreneur Awards pour l’Afrique dans la catégorie « Emerging Entrepreneur ». Également nominé au Tecoma Award 2011, M. Gébert a démontré ses talents de gestionnaire. Et aujourd’hui, son entreprise brasse un chiffre d’affaires de Rs 400 millions.
« C’est un ami qui m’a poussé à présenter mon dossier à ce concours. Et quand j’ai reçu ma lettre de nomination, j’ai alors su que notre dossier était solide », explique Mario Gébert.
Pour les entrepreneurs, l’Ernst & Young World Entrepreneur Awards est la plus prestigieuse des récompenses au monde. Elle encourage des activités entrepreneuriales chez ceux qui ont le potentiel et reconnaît la contribution des personnes inspirant les autres grâce à leur vision, leur leadership et leurs réalisations.
« Cette distinction internationale désigne les récipiendaires comme des entrepreneurs d’exception et donne une indication du niveau à atteindre en matière d’excellence entrepreneuriale. Ces entrepreneurs sont alors reconnus non seulement par leurs pairs, mais, plus important encore, ils deviennent des modèles pour la prochaine génération d’entrepreneurs sur le plan local et global », indique un document d’Ernst & Young.
Mario Gébert a été nominé dans la catégorie Emerging Entrepreneur sous le programme sud-africain (voir encadré).
Couronné du Lions Award for Young Entrepreneur en 1991 et du Regional Honours Club de Xerox en 1993, Mario Gébert est aujourd’hui, à 43 ans, à la tête d’une entreprise qui brasse un chiffre d’affaires de Rs 400 millions. Avant de se mettre à son propre compte, il était tour à tour employé de banque à la Mauritius Commercial Bank, agent commercial chez Kalachand, Harel Mallac Bureautique puis Rogers. Détenteur d’une maîtrise en gestion d’entreprise (MBA), il est nommé manager chez Scott (Rogers) en 2000.
En 2002, la division gastronomique que Mario Gébert dirige chez Scott rencontre des difficultés. S’offrent alors à la direction de cette entreprise trois options : fermer, vendre ou se restructurer. La direction décide de fermer.
Sentant qu’il pouvait remettre cette entreprise de produits frais et surgelés sur les rails, Mario Gébert décide de racheter la division sous certaines conditions. Il démission alors et rachète la division. C’est ainsi que, poussé par la rage de vaincre, l’entrepreneur fonde, la même année, Finefoods Marketing Ltd.
« Aujourd’hui, nous avons de bonnes raisons de croire que la performance de la compagnie est durable. Nous sommes sur la bonne voie pour être parmi les meilleurs fournisseurs de produits alimentaires de Maurice », lance-t-il avec optimisme.