Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, qui devait quitter le pays cet après-midi pour l’Afrique du Sud, a reporté son départ de 24 heures. Il doit participer au 24e Congrès de l’Internationale socialiste, qui aura lieu du 30 août au 1er septembre au Cap. Le Congrès, qui a lieu tous les quatre ans, rassemble les chefs de gouvernement, leaders et délégués des partis membres de l’IS ainsi que des invités. Cette année, pour la première fois dans l’histoire de l’Internationale socialiste, le Congrès aura lieu en Afrique. Il sera accueilli par le Congrès national africain (ANC).
Le Congrès sera placé sous le thème « Pour un nouvel internationalisme et une nouvelle culture de solidarité » et l’ordre du jour se concentrera sur quatre thèmes principaux qui sont au coeur des préoccupations du mouvement, développant le message de l’IS aux citoyens à travers le monde. Les thèmes sont les suivants : 1) Pour une économie avec des emplois, la croissance et la protection sociale : la réponse social-démocratique à la crise financière ; 2) La lutte pour les droits et libertés : renforcer la démocratie représentative et gagner des nouvelles démocraties dans le monde ; 3) Pour un chemin commun vers la paix, la durabilité et la coopération : le besoin de garantir le multilatéralisme ; et 4) Pour un nouvel internationalisme et une nouvelle culture de solidarité parmi les peuples et entre les nations. Les discussions sur chaque thème incorporeront des discours introductifs, des discussions de panel et des contributions de délégués.
Par ailleurs, le congrès sera dominé cette année par l’élection du secrétaire général de l’organisation et le Chilien Luis Ayalah sera candidat à sa propre succession. Ce dernier est un proche de Navin Ramgoolam, qu’il a soutenu dans des moments difficiles à Maurice. Ce qui explique le déplacement du leader du Ptr en Afrique du Sud où il compte participer à la campagne en vue de la réélection de Luis Ayalah.
Le Ptr sera représenté également par son secrétaire général Patrick Assirvaden et son responsable des affaires étrangères, Edwin Chutel.
Pour sa part, le MMM sera représenté à ce congrès par Vijay Makhan qui a déjà quitté le pays. Il compte profiter de l’occasion pour rencontrer des représentants de plusieurs pays avec qui le MMM entretient de bonnes relations.