La présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, vient d’être nommée vice-présidente et administratrice du Planet Earth Institute (PEI). De plus, le PEI créera également un bureau à Maurice pour le développement de programmes en sciences, technologies et innovations. La présidente de la République présidera le lancement officiel du PEI au Château du Réduit le 23 novembre en présence du Dr Álvaro Sobrinho, président fondateur du PEI, et de l’ensemble des membres du conseil d’administration.
« Maurice est fière d’avoir investi dans l’excellence scientifique et le développement de la recherche. À l’avenir, la science, la technologie et l’innovation seront déterminantes pour la création d’emplois et la prospérité de nos concitoyens mauriciens et de l’ensemble du continent africain. En tant que vice-présidente et administratrice, je suis impatiente de participer à la conduite des travaux du PEI ainsi que de contribuer à la croissance de l’excellence scientifique et technologique sur notre continent, en tant que fondements de notre développement durable », a affirmé Ameenah Gurib-Fakim.
« Tout comme les membres éminents du conseil d’administration, je suis absolument ravie que Son Excellence, la présidente Gurib-Fakim, rejoigne le PEI en tant que notre vice-présidente et administratrice. Grâce à sa brillante carrière dans la recherche et à son programme de développement pour l’Afrique basé sur la science, le PEI est bien placé pour continuer à croître et à se développer en tant qu’organisation et, plus important, à augmenter son impact sur le programme scientifique en Afrique », affirme le Dr Sobrinho.
En tant que vice-présidente et administratrice du PEI,  Ameenah Gurib-Fakim travaillera avec les membres du conseil d’administration, le Dr Álvaro Sobrinho, l’éminent philanthrope et homme d’affaires Lord Boateng, membre de la Chambre des Lords anglaise, l’éminent académicien le professeur sir Christopher Edwards, et le professeur sir Magdi Yacoub, pionnier de la chirurgie cardiaque. L’expansion du PEI à  Maurice s’appuiera sur ses activités internationales afin de soutenir la science, la technologie et l’innovation en Afrique, et de développer localement nombre d’initiatives qui seront présentées début 2016.?Le lancement du PEI, le 23 novembre, se fera en présence de personnalités internationales, dont des ministres de gouvernements africains ainsi que des représentants d’institutions internationales, de sociétés privées, d’universités locales et panafricaines et de la société civile. Cet événement privé sera suivi d’une table ronde composée d’experts en politique autour du thème “L’indépendance scientifique de Maurice et de l’Afrique : le rôle des sociétés”, sous les auspices de la présidente de la République Gurib-Fakim et du conseil d’administration du PEI.?« Bien que l’Afrique ait connu une croissance économique soutenue ces dix dernières années, les résultats scientifiques et technologiques n’ont pas suivi le même rythme. Cependant, si nous voulons que le développement devienne une réalité pour tous, nous devons investir plus massivement dans le domaine de la science et de la technologie, et donner aux générations futures les compétences nécessaires pour être compétitives sur l’environnement professionnel mondialisé du 21e siècle », insiste le président du PEI, Álvaro Sobrinho.