Le gouverneur de la Banque de Maurice Manou Bheenick a été élu co-président du groupe consultatif régional du Financial Stability Board pour l’Afrique subsaharienne. Il succède au gouverneur de la banque centrale du Kenya Njuguna Ndung’u.
Le Financial Stability Board (FSB) réunit les autorités nationales responsables de la stabilité financière de 24 pays et des représentants d’institutions financières internationales, régulateurs de services financiers et autres comités d’experts de banques centrales. Il a pour mission d’élaborer et de promouvoir un cadre régulatoire ainsi que des politiques de surveillance du secteur financier en vue d’assurer la stabilité financière autant que possible.
Le FSB avait créé des groupes consultatifs régionaux pour permettre à un plus grand nombre de pays non membres de participer aux discussions sur des sujets d’intérêt. Le groupe consultatif pour l’Afrique subsaharienne a été mis en place en 2011 pour servir de plateforme d’échange sur les initiatives ou questions relevant de la stabilité financière tout en permettant à des non-membres d’apporter leur contribution à l’élaboration du plan de travail du board. Maurice a été invitée en août 2011 à se joindre au comité subsaharien, l’un des six groupements régionaux créés à travers le monde. À noter que Manou Bheenick était l’unique candidat confirmé pour la coprésidence du groupe régional. Il travaillera aux côtés du gouverneur adjoint de la South African Reserve Bank Lesetja Kyanyago. Le mandat, qui débute le 1er juillet 2013, est de deux ans.