La directrice du Fonds monétaire international et ancienne ministre française des Finances, Christine Lagarde, entérinera cet après-midi l’ouverture du centre régional de formation destiné aux pays de l’Afrique subsaharienne. Un accord dans ce sens sera signé par la directrice du FMI et le ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, lors d’une cérémonie à l’hôtel Labourdonnais.
Le centre de formation vise à faciliter la formation des fonctionnaires et des officiers gouvernementaux dans la formulation et l’implémentation des politiques macro-économiques ainsi que dans le domaine des statistiques et des infrastructures légales.
Plusieurs centres de ce genre sont actuellement opérationnels en Autriche, au Koweït et à Singapour. Le nouveau centre vient combler une lacune dans la mesure où le FMI ne dispose d’aucun centre de formation en Afrique.
« The RTC in Mauritius will start operations in 2013 with courses and seminars covering macroeconomic policymaking and financial programming, public finance, exchange rate and monetary policies, economic integration, and financial sector issues, including banking supervision », souligne le FMI.
Cette formation complémentera les activités des Regional Technical Assistance Centers in Africa (AFRITACs) ainsi que d’autres initiatives. La sélection de Maurice fait suite à des consultations transparentes dans la région subsaharienne. Maurice s’est engagée à financer le centre à travers des contributions diverses. Un Trust Fund sera donc créé. « Contributions are under discussion with other donors, and activities will be scaled up once additional donor resources have been secured », souligne un communiqué du FMI.