Maurice n’a, une fois encore, pas fait le poids lors de sa troisième sortie dans la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 16 ans qu’organise la Fédération mauricienne de Basket-Ball (FMBB) depuis jeudi au gymnase de Phoenix. Battus (28-94) d’entrée par le Mozambique, puis par la Tunisie (83-20), les protégés de Christophe Saubestre affrontaient hier le vice-champion d’Afrique sortant, le Mali. Ce même Mali qui avait précédemment disposé du Mozambique (100-51). Il fallait donc s’attendre à une soirée très compliquée pour les jeunes Mauriciens et ce fut effectivement le cas avec cette défaite de 165 à 23. Demain, les deux équipes se retrouveront pour la manche retour prévue à 20h, au même endroit. L’Égypte, champion sortant, s’est imposée (84-61) hier soir face à l’Algérie, enregistrant du coup sa troisième victoire en autant de sortie.
Il n’y avait pas photo hier entre Maurice et le Mali. Ce dernier a, en effet, été supérieur à tous les niveaux. Que ce soit sur un plan morphologique, physique ou encore technique, les Maliens ont été intouchables. Ils ont d’ailleurs mené par 8 à 0 avant que Daniel Sandian ne transforme un tir à deux points. Ce ne seront du reste les deux seuls points de la sélection mauricienne à la fin du premier quart-temps, sanctionné par un 49 à 2. Le deuxième quart allait être un peu plus vivant pour les locaux avec cette fois un total de 13 points inscrits contre 36 aux Maliens. On soulignera aussi que la mi-temps a été sifflée avec un joli panier à trois points réalisé par ce même Daniel Sandian. Jérémie Dhacoo et Jérémy Armand inscrivant chacun quatre points, alors que Dominique Sophie avait marqué les deux premiers points mauriciens de ce quart-temps.
 
Calé au 23e point
 
Après la pause, Maurice a essayé de prendre l’initiative, sans pourtant autant gêner son adversaire, lequel a mené par 91 à 17. Fait surprenant toutefois à l’amorce de ce troisième quart-temps : sur les premiers ballons joués, Maurice a marqué quatre points contre deux aux Maliens. Tout simplement insuffisant quand on joue face à une grosse cylindrée qu’est le Mali. Avec un 23e point inscrit au troisième quart-temps, les Mauriciens sont restés calés sur ce score, alors que les Maliens ont, eux, continué à développer leur jeu pour aggraver l’écart. Au final, le Mali s’est imposé par 165 à 23 avec, entre autres, un super Siriman Kanouté qui a, à lui seul, inscrit 50 points. Le grand Oumar Ballo en a marqué 20, faisant également très mal à cette jeune formation mauricienne.
Du côté mauricien justement, c’est Daniel Sandian qui s’est hissé en haut des meilleurs marqueurs avec cinq points. Pour l’entraîneur national, Christophe Saubestre, cette troisième défaite de rang a été très compliquée pour son équipe. « On vient de jouer les vice-champions d’Afrique et que cela a été dur. Le Mali, c’était trop fort pour nous. Cela nous a permis de voir où nous nous situons aujourd’hui. Je dirai que nous sommes à notre place », a-t-il déclaré hier soir après ce match.
Selon lui, ce groupe est en phase d’apprentissage et il va falloir continuer à travailler dur, surtout en marge du match de demain soir face à ce même Mali. « Nous ferons mieux lundi. Mais sans nos deux meneurs, nommément David Crudo et Alexandre Wong, qui ont raté le matche de ce soir (hier) sur blessure, ce sera encore compliqué. J’espère que nous les récupérerons, car je reste persuadé que nous ferons nettement mieux au retour. Nos joueurs découvrent à peine ce niveau et, après avoir bien assimilé ce premier tour, il va falloir mettre plus d’agressivité », a-t-il précisé.
Pour l’entraîneur malien, Ibrahim Cissé, son équipe a bien joué et a jusqu’ici réalisé un bon tournoi avec cette troisième victoire de rang. Il a indiqué que les jeunes mauriciens sont en apprentissage et que ses joueurs n’ont pas eu un match difficile. « Une compétition comme cela, ça se gère de match en match. Notre objectif en venant à Maurice est de remporter le trophée. Je suis satisfait avec mon équipe et elle tourne très bien », a-t-il déclaré.