Un tournant majeur à l’entame de la nouvelle saison hippique locale. En marge de l’assemblée générale ordinaire des membres du Mauritius Turf Club prévue le vendredi 28 courant, une liste de 35 noms a été proposée pour intégrer le club très sélect des membres fondateurs à vie du club. Parmi, on retrouve ni plus ni moins que Jean Michel Lee Shim, lequel était jusqu’à l’année dernière une figure contestée au Champ de Mars, avec le litige SMS Pariaz/MTC.

Cet exercice du 28 février a pour but de ratifier le transfert des membres associés sans pouvoir au registre des membres fondateurs, lesquels une fois installés à ce niveau ont, entre autres, l’éligibilité de postuler pour un siège au sein du board des commissaires administratifs du MTC, sans compter d’innombrables privilèges et pouvoirs que confère cette position, comme le stipulent les statuts du club.

Cette proposition à Jean Michel Lee Shim est des plus surprenantes quand on sait que ce magnat du betting, proche de lakwizinn du PMO, avait moult fois acculé le MTC à travers des procès en cour ces dernières années. Curieusement, cette proposition de Michel Lee Shim au plus échelon du club intervient au lendemain de la rencontre entre le président du MTC, Rajkamal Taposeea, et le PM, Pravind Jugnauth.

Comme les 34 autres noms proposés — dont parmi Samraj Mahadia (ex-jockey, ex-Cadet Stipe et aujourd’hui assistantentraîneur chez Amardeep Sewdyal), Jacques Malié (ancien recteur du collège St Esprit et ex-président de la Mauritius Football Association), Vivek Gujadhur (propriétaire de chevaux et hommes d’affaires) —, Michel Lee Shim, qui figure au troisième rang de la liste, devra passer par un vote et ce sont les membres de l’assemblée, dans une semaine, qui décideront.

Il faut rappeler que ces 35 noms ont été soumis par le secrétaire du MTC sur le critère d’ancienneté et proposés par le board actuel des administrateurs du club afin de porter le nombre de membres à vie à 450, comme prévu à l’Article 9 des statuts du Mauritius Turf Club.

À l’ordre du jour de l’AG du 28 février figure aussi l’exercice d’élection de 33 nouveaux simples membres associés sans pouvoir. À noter par ailleurs que Rajkamal Taposeea et Nicolas Carosin sont élus d’office comme administrateurs du MTC, étant les deux seuls candidats en lice pour les deux postes à pourvoir à ces fonctions.


Play Another Tune succombe à une colique

Triste nouvelle hier. Le cheval de l’établissement Ramapatee Gujadhur Play Another Tune a succombé à une colique hier. Ce fils de Noble Tune, âgé de quatre ans, avait laissé une excellente impression en trois sorties au Champ de Mars l’an dernier et était promis à un bel avenir.

Après de bons débuts dans la Duchesse (3e), alors qu’il était nettement désavantagé au handicap face au vainqueur White River et son dauphin Nebula, il était par la suite resté invaincu en deux tentatives. Malheureusement, il s’était grièvement blessé en désarçonnant son cavalier au training en août dernier et était resté éloigné de la compétition avant d’être mis temporairement hors effectif. Réintégré il y a quelques jours, il a été emporté par une colique.