Daniel Gérard briguera-t-il un nouveau mandat à la tête de l’Association mauricienne de handball (AMH) ? Interrogé à ce sujet, le concerné souligne qu’il prendra sa décision après l’élection des onze membres qui siégeront au sein du comité directeur. Cette assemblée générale élective est prévue cet après-midi à partir de 13h au gymnase de Phoenix.
À la présidence de l’AMH depuis décembre 2009 jusqu’à mi-2011 dans un premier temps, puis de nouveau aux commandes fin 2011 suite à l’institution d’un caretaker committee, Daniel Gérard se trouve devant un dilemme, d’où son indécision. « Serait-ce un deuxième ou un troisième mandat que j’entamerai si j’accepte de conserver la présidence ? De mon côté, je compte éviter toute polémique à ce sujet, même si je ne compte à peine quatre ans à la présidence. » Reste qu’il compte continuer à oeuvrer pour cette discipline, qu’importe le poste qu’il occupera.
Ils seront finalement quatorze candidats, dont quatre au niveau des comités régionaux, à briguer les neuf places au sein du comité directeur. De cette liste de candidats, on retrouve ceux qui tenteront un retour, à savoir Burty Caramsing, Sanjay Dabydin et Jimmy Anthony. Ancien secrétaire général, ce dernier avait pris ses distances de cette discipline ces deux dernières années. De son côté, Bose Soonarane, représentant de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, est déjà membre du comité directeur de l’Association mauricienne de volley-ball depuis décembre de l’année dernière.
Quant à Yoni Jolicoeur, Bill Thérèse et Nicolas Tuyau, ils tenteront de conserver leur place. Par contre, Mélissa Furlong, Alexandre Marie, Sylvie Louise et Arnaud Maniacara, élus sur le dernier comité, ils ne seront pas de la partie cette fois. Il est à noter qu’à l’issue de cette AG, les compétitions devraient débuter d’ici à la fin de ce mois avec la tenue de la Coupe de la République.