Le gouvernement a porté son choix, vendredi dernier, sur Laval Soopramanien, président de l’Association Les Amis d’Agalega et membre du board de l’Outer Islands Development Corporation (OIDC), pour présider l’Agalega Islands Council (AIC). L’éducation, la santé et l’accompagnement des personnes âgées seront les trois priorités du nouveau président.
Créé en 2004 sous le primeministerhip de Paul Bérenger, l’AIC est un comité consultatif. Laval Soopramanien, qui en a été membre pendant plusieurs années, soutient que cette instance a eu une grande contribution dans l’aboutissement de nombreux projets avec un impact sur la vie quotidienne dans l’archipel. Il cite à cet effet l’installation d’un relais de la MBC qui permet aux habitants de capter des émissions de radio et de télévision, l’amélioration de la communication téléphonique grâce à la présence de l’opérateur Emtel et la location à bail de lopins de terre pour les habitants.
La particularité de l’AIC, selon Laval Soopramanien, est sa proximité avec les Agaléens, y compris ceux habitants à Maurice. « Les gros projets de développement sont décidés par l’OIDC et le gouvernement central, mais l’AIC fait part des opinions des habitants sur ces questions. Il est la voix des Agaléens », affirme son nouveau président. Il se dit heureux de pouvoir servir davantage la communauté agaléenne en étant à ce poste de responsabilité. Sa nouvelle fonction gênera-t-elle son travail au sein de l’OIDC ? « Pas du tout », répond-il. « Chaque organisme a ses spécificités. C’est une bonne chose que de pouvoir transmettre les propositions de l’AIC aux instances qui prennent des décisions sur des questions clés ».
Indépendamment des gros projets attendant un financement, Laval Soopramanien soutient que l’AIC fera des suggestions aux autorités pour améliorer certaines situations dans l’éducation, la santé et pour rendre plus agréable la vie des personnes âgées. « Il y a certaines mesures immédiates qui peuvent être prises dans ces trois domaines et qui ne nécessitent pas de gros investissements », déclare Laval Soopramanien. Mais il lui faudra attendre la nomination et l’installation du nouveau board pour pouvoir faire part de ses propositions. La dernière réunion du board de l’AIC s’est tenue en novembre 2014. Cette instance est composée de sept membres : trois Agaléens résidant dans l’archipel, une personne vivant à Maurice ayant des liens de parenté avec un natif d’Agalega, un représentant du privé, un secrétaire administratif (poste occupé par un fonctionnaire) et le président du board.